martinique
info locale

La ministre de la justice Nicole Belloubet, est très attendue en Martinique

gouvernement
Nicole Belloubet
Nicole Belloubet au palais de justice de Pointe-à-Pitre (2 mai 2019). ©Alex Robin
Après la Guadeloupe c’est au tour de la Martinique de recevoir la ministre de la justice Nicole Belloubet en début d'après-midi (3 mai 2019).
La Garde des sceaux arrive en début d’après midi (ce vendredi 3 mai 2019) à l’aéroport du Lamentin. Une visite de 3 jours au cours de laquelle elle se sait attendue, singulièrement au centre pénitentiaire de Ducos.
 

Prison : 56,2 millions pour la Guadeloupe et la Martinique ?


Au même titre que la Guadeloupe, personnels judiciaires et personnels pénitentiaires, attendent des annonces chiffrées de la part de la ministre de la Justice. Nicole Belloubet a confirmé, lors de son déplacement chez nos voisins guadeloupéens, le projet d'extension de 340 places supplémentaires de la prison de Baie Mahault, pour une somme de 56,2 millions d’euros. Des travaux qui devraient débuter en 2020. En sera-t-il de même pour le centre pénitentiaire de Ducos ?
 

Un déplacement en 4 volets


Le déplacement de la ministre en Martinique comporte 4 volets. Le premier porte sur l’activité pénale. Pour cela une rencontre est prévue dès son arrivée dans l’après-midi avec les personnels judiciaires de la cour d’appel de Fort-de-France. Il sera notamment fait état du bilan d’activité de l’exercice 2018.

Autre volet d’importance, celui de l’insertion et le placement éducatif des personnes et singulièrement des jeunes en situation d’exclusion. Une visite de l’unité éducative d’hébergement collectif du Robert est prévue samedi matin (4 mai 2019).
 

La garde des sceaux attendue à la prison de Ducos


Troisième volet et pas des moindres, la rencontre avec le personnel pénitentiaire, la ministre y est attendue de pied ferme. Les dysfonctionnements de la prison de Ducos seront au cœur de sa visite. Un établissement surpeuplé et qui selon les professionnels, nécessitent une extension obligatoire.

Enfin dernier volet, la lutte contre le trafic de stupéfiants en mer. Un dossier capital compte tenu du positionnement du territoire martiniquais dans l’arc caribéen. Une  opération d’interception en mer sera présentée à Nicole Belloubet. 
 
Publicité