publicité

Un minuscule moucheron qui pique très fort, est de retour en Martinique

Le culicoïde est un petit moucheron minuscule, qui fait un retour fracassant en Martinique et qui pique très fort. 

Un spécialiste montre comment il attrape des moucherons piqueurs © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Un spécialiste montre comment il attrape des moucherons piqueurs
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Il est minuscule mais il pique très fort. Il s'agit du culicoïde, un petit moucheron qui fait un retour fracassant en Martinique. Sa piqûre est douloureuse et provoque une irritation qui persiste pendant plusieurs heures.

Le culicoïde est connu pour transmettre des maladies virales, bactériennes et parasitaires à de nombreux animaux. Autrefois cantonné à certaines communes ou près de la mer, ce moucheron se retrouve désormais partout en Martinique.

Le service de démoustication suit ce phénomène de très près. Mais pour l'instant les autorités ne savent pas comment lutter contre ce nouveau fléau.

(Re)voir le reportage de Cécile Marre et Patrick-Jean Guitteaud 
Culicoïde
Le culicoïde fait un retour fracassant en Martinique  -  martinique  -  martinique

 

Sur le même thème

  • santé

    Lait contaminé : des lots vendus en Martinique

    Le gouvernement a procédé dimanche 10 décembre au retrait massif de laits infantiles fabriqués par le groupe Lactalis, en raison d’un risque de contamination par des salmonelles. Des pharmacies de Martinique affirment n'avoir pas été prévenu de ces retraits de lots de lait contaminés.

  • santé

    Le personnel du CHUM serait en crise après la mort de deux patients de Guadeloupe

    Une quarantaine de patients venus de Guadeloupe sont pris en charge par le Centre Hospitalier de Martinique, en raison de l'incendie qui a affecté le Centre hospitalier de Guadeloupe le 28 novembre dernier. Le secrétaire du CHSCT parle de crise, notamment après la mort de deux malades de Guadeloupe.

  • santé

    À nouveau des vers dans les repas à la cantine

    Après la désagréable découverte des élèves du collège de Sainte-Marie, c'est au tour de trois établissements scolaires du Sud de trouver eux aussi, des vers dans leur repas. Les parents ont rencontré ce jeudi 30 novembre une représentante de la Datex pour réclamer un meilleur service.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play