publicité

"Le miracle d'une parole entendue, par tous, quelle joie !" (Aimé Césaire)

10 ans que l'illustre poète martiniquais a disparu. Les différents témoignages de ceux qui l’ont croisés, Christine Michalon - Dicanot, Luc Marlin, Rosemberg Saë, Danielle Marcelline, prouvent que son oeuvre se poursuit.

Aimé Césaire , le poète et homme politique © DR
© DR Aimé Césaire , le poète et homme politique
  • Daniel Betis
  • Publié le
"C'est par la culture que l'homme prend conscience de lui-même et de son identité" déclarait Aimé Césaire. Toute cette semaine la Martinique a rendu hommage à l'héritage intellectuel, culturel et politique d'Aimé Césaire. Chacun livre la part enfouie en lui. Chacun y va fièrement parlant de l’importance du poète, de l’homme, du politique, du visionnaire, du penseur, du messager humaniste et universel.

Christine Michalon-Dicanot, guide conférencier


Visiter l’espace muséal, c’est découvrir Césaire, son enfance, son passage au lycée Louis Legrand, sa rencontre avec Léopold Sédar Senghor, ses retrouvailles avec Léon Gontran Damas, son voyage en Yougoslavie, sa carrière politique, ses confidences, ses habitudes, sa vie avec Suzanne Roussi.
Christine Michalon -Dicanot, guide conférencier nous ouvre la réserve muséale, " ( images : Stéphane Jean-Pierre).

Luc Marlin : un visionnaire, une oeuvre fondamentale " le Cahier..."


Luc Marlin, plasticien en retraite, ancien professeur au service culturel foyalais a côtoyé l’enfant le plus illustre du pays. Des mots lui reviennent : rencontre, image, visionnaire avec une œuvre poétique majeure mêlant politique, histoire, culture, littérature et art "Cahier d’un retour au pays natal".

Rosemberg Saë : "non le rebelle n'est pas mort"


Aimé Césaire demeure un guide qui exhorte tout un chacun à trouver la force en soi pour regarder sans complexe demain, afin de se libérer des multiples carcans de la culture dominante. " Non le rebelle n’est pas mort ". Rosemberg Saë auteur metteur en scène nous explique le pourquoi de cet essai. Il rappelle la dimension mondiale de celui qu’il appelle Monsieur Césaire.

Danielle Marcelline : "action culturelle, vision politique et universalité" 


Esprit indomptable, en communion permanente avec son peuple,  Aimé Césaire a crée un ferment d’universalité qui a dès le début bénéficié de l’adhésion du monde opprimé, de l’Afrique, et des États-Unis.
Le bâtonnier Danielle Marcelline, ancienne présidente du SERMAC (Organisme culturel de Fort-de-France), affiche une grande fierté d’avoir travaillé aux côtés d'Aimé Césaire et souligne son aura internationale.
L’hommage qui a été rendu toute cette semaine à Aimé Césaire, les témoignages, les expositions, les spectacles, les débats... démontrent la portée des idées du chantre de la négritude. 
1 524 402 337

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play