Mission locale : deux mises à pied contestées

économie
Licenciements Mission locale
Maeva Largen (à gauche) et Gladys Jaquens, les deux cadres mises à pied sans solde ©Martinique 1ère
Gladys Jaquens et Maeva Largen, deux cadres ont été mises à pied sans solde par la présidente de la mission locale de l'espace Sud le 8 novembre dernier. Elles sont accusées de harcèlement moral, mais elles réfutent ces accusations. Leur comite de soutien parle de règlement de comptes politiques.
La mission locale de l'Espace Sud serait-elle le théâtre de règlements de comptes politiques. Gladys Jaquens et Maeva Largen, deux cadres ont été mises à pied sans solde par Josiane Pinville, la présidente de la mission locale de l'espace Sud, le 8 novembre dernier. Les deux femmes sont accusées de harcèlement moral, mais elles réfutent ces accusations. Leur comite de soutien parle de règlement de comptes politiques.

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et William Zébina 
un comité de soutien est créé après la mise à pied de deux cadres de la Mission Locale de l'Espace Sud ©martinique
Le conseil d'administration et le bureau de la Mission locale de l'Espace Sud n'ont pas répondu à nos demandes d'interviews