Le MoDem Martinique soutient toujours Emmanuel Macron "en dépit de certaines divergences"

politique
Max Orville
Max Orville, le président du MoDem Martinique. ©Martinique La 1ère
À quelques jours de l'arrivée en Martinique d'Emmanuel Macron, le MoDem Martinique renouvelle son soutien au chef de l'Etat, "en dépit de certaines divergences", souligne Max Orville. Le président du MoDem Martinique a participé à la clôture de l'université du parti ce dimanche dans le Morbihan.
L’université du MoDem a refermé ses portes ce dimanche (23 septembre 2018), à Guidel, près de Lorient, dans le Morbihan, au nord-ouest de la France. Trois jours durant lesquels les militants et sympathisants du parti démocrate ont travaillé sur différents thèmes, dont les difficultés des territoires d'Outremer. Exemples : le dossier chlordécone, les soucis des contrats aidés, ou encore le projet de suppression de l’abattement fiscal en Outremer.

Max Orville président MoDem Martinique

Et c’est bien sûr le président du mouvement qui a clôturé les travaux avec un discours, face à des militants partagés sur le bilan de la première année de mandat d'Emmanuel Macron. Certains apprécient son tournant social, tandis que d'autres montrent des signes d'impatience. 

Pas de rupture mais une forme d'impatience s'installe


Pour le président du MoDem Martinique, "en dépit de certaines divergences", il n’y a pas de rupture entre son parti et la majorité qu’il a soutenue lors de la campagne présidentielle en 2017.

"Nous n'avons pas renié notre alliance d'origine. François Bayrou a souligné ce que nous souhaitions. Il dit au chef de l'Etat qu'il faut maintenant non seulement évoquer les réformes entreprises, mais dresser un plan d'ensemble afin que notamment les martiniquais, puissent voir effectivement où on va. Certes il fallait faire les réformes économiques mais en même temps, nous appelons à plus de social. Le plan pauvreté et le plan santé que vient d'annoncer le gouvernement, nous semblent aller dans le bon sens", indique Max Orville.