martinique
info locale

Moins de jazz et plus de monde au festival de Sainte-Lucie

musique
festival jazz Sainte-Lucie
Un festival international avec une programmation toujours ambitieuse ©Fabrice Théodose
Le salsero Portoricain Marc Anthony a bouclé dimanche 8 mai, la 25e édition du festival de Jazz de Sainte-Lucie. D’un simple festival de jazz, cet évènement est devenu aujourd’hui, une véritable machine qui fait du tourisme culturel un axe de développement à fort potentiel économique.
Un quart de siècle pour ce festival qui a évolué au fil des ans, depuis sa création. D’un simple festival de jazz, cet évènement est devenu une véritable machine qui a des retombées conomiques pour le pays. Ainsi, le festival Jazz & Arts repose sur le tourisme culturel, avec la prise en compte du bizness pour les hôtels, les compagnies aériennes, les taxis, les restaurants ou magasins de toutes sortes, sans oublier les petits métiers, les artisans qui représentent aussi l’authenticité de la destination.

Clôture en beauté

C’est le salsero portoricain Marc Anthony qui a bouclé le dimanche 8 mai cette 25e édition du festival de Jazz de Sainte-Lucie. Un anniversaire réussi pour cet événement qui est incontestablement un rendez-vous incontournable du calendrier des festivals de la caraïbe.
Festival de jazz de Sainte-Lucie
Sainte-Lucie a réussi à vendre un événement à dimension internationale avec une programmation toujours ambitieuse. Le festival avec des têtes d’affiche mondialement connue, tout en sauvegardant l’image et le charme de la petite île anglophone de la caraïbe. À cela, les Saint-Luciens ont su rajouter des propositions hôtelières de bons standings faisant donc de leur île une destination très compétitive dans la zone.

Un festival totalement repensé

Certes le festival n’est plus vraiment Jazz depuis de nombreuses années, la programmation étant ouverte à des artistes de variétés internationales entre Soul, Funk, Zouk, Salsa et même World Beat. Le jazz reste toujours présent, surtout sur le site de Pigeon Island, où on dénombre un nombre croissant de festivaliers et de visiteurs. Dans ce festival de jazz, les arts prennent de plus en plus de place. Un défilé caribéen de haute-couture, une pièce de théâtre, un village des arts, de la danse sont aussi au programme de ce festival qui n’était au départ qu’un festival de musique. 


Publicité