martinique
info locale

Moins de dossiers de surendettement en Martinique en 2016

chronique économique
Prets d'argent
©Martinique 1ère
La Martinique a enregistré une baisse du nombre de dossiers de surendettement en 2016, selon l'IEDOM (Institut d'Emission des Départements d'Outre-Mer). Près de la moitié des personnes redevables arrivent à régler leurs dettes.
Selon l'IEDOM (Institut d'Emission des Départements d'Outre-Mer), la Martinique a enregistré une baisse du nombre de dossiers de surendettement en 2016. Environ la moitié des personnes redevables arrivent à régler leurs dettes.
466 dossiers de surendettement ont été déposés en 2016 à l'IEDOM, soit une baisse de 10% par rapport à 2015.


Un nombre de "mauvais payeurs" plus élevé

Mais les chiffres ont leurs limites. La solidarité familiale et la peur d'être jugé masquent, en effet, les importantes difficultés financières auxquelles sont confrontées bien d'autres foyers. À cet égard, le FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des crédits aux particuliers), fichier interbancaire qui recense les mauvais payeurs, serait un indicateur plus juste. Sauf que le nombre d'inscrits est inconnu. Aucune statistique locale n'est, en effet, disponible.
 

Des dettes effacées ou réaménagées

Seuls ceux qui demandent l'aide de l'IEDOM bénéficient de mesures d'accompagnement. Près de la moitié obtient un gel de ses remboursements durant deux ans maximum. Si au bout de sept ans, la situation n'est pas réglée, le juge procède à une remise de dette. D'autres, environ le quart des débiteurs, voient leurs créances immédiatement effacées. Seuls 10 à 30% des demandeurs arrivent à restituer intégralement les sommes dues, grâce à un plan de remboursement ou un réaménagement des dettes.
 
Qu'on ne s'y trompe pas toutefois: les personnes surendettées ne sont pas toujours celles qui accumulent les crédits à la consommation. Dans le lot, se trouvent aussi des Martiniquais, n'ayant contracté aucun prêt. Ils sont sanctionnés pour leur train de vie dispendieux.
Publicité