martinique
info locale

Les moniteurs d'auto-école de Martinique mobilisés pour se faire entendre

social
auto école
Auto-école ©Radio France
Partis de l'échangeur de Carrère au Lamentin une quinzaine de patrons d'auto-école se sont dirigés vers la préfecture en opération escargot sur l'autoroute ce lundi 11 février 2019 . Ils sont contre la réforme du permis de conduire. Une délégation a été reçue en préfecture en milieu de journée. 
Tout comme leurs collègues de France, les professionnels de la conduite de Martinique sont mobilisés ce lundi 11 février 2019. 

Partis de l'échangeur de Carrère au Lamentin tôt ce lundi matin, ils ont perturbé la circulation avec une opération molokoï (ralentissement en créole), en direction de la préfecture, au centre-ville de Fort-de-France. Arrivée en milieu de journée, une délégation a été reçue en préfecture. 

"Nous avons été reçus par le directeur de cabinet du préfet. Il a pris note de nos doléances nationales et spécifiques pour la Martinique. Notamment les centres d'examen pour la pratique, démunis de toilettes, d'abris et l'harmonisation des évaluations entre les inspecteurs. Il doit envoyer son rapport au ministère de l'Intérieur", raconte Abel Breleur, président du syndicat des moniteurs d'auto-école de Martinique.

Les professionnels mobilisés regrettent la faible participation de leurs collègues. Ils étaient une quinzaine environ. 

Ils veulent dénoncer un certain nombre de dispositions de la réforme du permis, actuellement en préparation et dont le rapport parlementaire sera remis mardi 12 février 2019 au Premier ministre Édouard Philippe.Selon Abel Breleur "avec la suppression d'agrément départemental, le gouvernement cherche à casser les auto-écoles au profit des plateformes numériques comme Ornikar". 
Publicité