publicité

Monseigneur Macaire et des fidèles de la diaspora antillaise bouleversés par l'incendie de Notre-Dame de Paris

Au lendemain de l’incendie qui a dévasté une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, plusieurs milliers de personnes sont venues constater les dégâts sur place ce mardi matin.En Martinique, Monseigneur, David Macaire, Archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France a également réagi. 

Notre Dame de Paris au lendemain de l'incendie (16 avril 2019) © Franceinfos/AFP
© Franceinfos/AFP Notre Dame de Paris au lendemain de l'incendie (16 avril 2019)
  • Ronny Regard
  • Publié le
L’émotion reste vive au lendemain de l’incendie qui a ravagé une partie de Notre-Dame à Paris. L'édifice a été défiguré mais ne s'est pas effondré grâce notamment à l'lntervention des pompiers qui sont parvenus à maitriser les flammes.

Recueillement sur place


Ce mardi 16 avril 2019, les badauds étaient nombreux sur le Parvis, devant la Cathédrale, par curiosité ou venus se recueillir devant le monument. Notre-Dame est un symbole historique de la France, et un lieu de culte chrétien.
Dans la foule, on notait aussi la présence d'originaire de l'outre-mer.

Paroles de passants

Paroles de passants au micro de Jean-Michel Mazerolle


David Macaire attaché à Notre Dame

 

En Martinique c'est aussi l'émoi. l'Archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France, David Macaire se rendait souvent à Notre-Dame de Paris lors de ses déplacements en France.

Bouleversé, Monseigneur Macaire, a rappelé son attachement à Notre-Dame " Je ne passe pas sur Paris sans passer à Notre-Dame comme beaucoup de Français. Ca rassemble des chrétiens, des non chrétiens, des catholiques. Tout le monde dans le monde entier est ému de cet événement bien entendu."

 

Reconstruite d'ici 5 ans


Le président de la République Emmanuel Macron a souhaité mardi soir, dans une adresse à la Nation, que la cathédrale Notre-Dame soit rebâtie "plus belle encore" d'"ici cinq années" ajoutant, en une parabole sur la France après le grand débat, "nous avons tant à reconstruire".

"Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore et je veux que ce soit achevé d'ici cinq années. Nous le pouvons et là aussi nous mobiliserons", a dit le chef de l'Etat au cours d'une allocution télévisée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play