Montagne Pelée : activité sismique en baisse par rapport à la semaine précédente

environnement
Montagne Pelée / volcan / Saint-Pierre / éruption
La montagne Pelée vue depuis le Carbet ©Guy Etienne
Le bilan hebdomadaire de l'activité de la Montagne Pelée de l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique (OVSM-IPGP) pour la période du 4 au 11 février 2022, fait état de 21 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0.3. L'activité sismique est en baisse par rapport à la semaine précédente (42 séismes). Le niveau d’alerte reste en vigilance jaune.

Les techniciens de l’OVSM (Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique) ont enregistré au moins 21 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0.3, pour la Montagne Pelée entre le 4 et le 11 février 2022. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

Ces séismes de faible énergie ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0.6 et 1.0 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique. 

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre Saint-Pierre et le Prêcheur est toujours observée.

L’IPGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de contraindre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Une extension de deux zones de végétation détériorée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 février avec le soutien du Dragon 972, et confirmée par analyse d’images satellitaires.  

Par rapport à la semaine précédente (28 janvier au 4 février 2022) l'activité sismique a baissé de moitié. Au cours de cette période, l’OVSM avait enregistré au moins 42 séismes d'intensité comparable. Le site de la Montagne Pelée reste au niveau de vigilance jaune.