Pèlerinage annuel de Notre Dame de la Délivrande du Morne-Rouge : la crise sanitaire s'est invitée

religion le morne-rouge
Pèlerinage Délivrande / Morne-Rouge*
Statue de Notre Dame de la Délivrande du Morne-Rouge, célébrée par l'Archevêque David Macaire (lundi 30 août 2021). ©Capture direct Facebook Radio Saint-Louis
La jauge du traditionnel pèlerinage de Notre Dame de la Délivrande de la Basilique du Morne-Rouge a été fixée à 250 participants cette année, en raison de la crise sanitaire. L’Archevêque David Macaire y a fait longuement allusion lors de son homélie et dans ses prières.

Ce pèlerinage annuel du 30 août au Morne Rouge a lieu depuis le voeu du premier évêque de la Martinique, Monseigneur Le Herpeur, au cours du voyage en mer qui l’a conduit de Brest à Fort de France, sur la corvette La fortune. Il avait embarqué le 14 mars 1851, à la suite de sa nomination par le pape Pie IX.

Notre Dame de la Délivrande / Basilique Morne-Rouge
Statue de Notre Dame de la Délivrande à la Basilique du Morne-Rouge. ©Capture direct Facebook Radio Saint-Louis

Au cours de la traversée, une tempête violente a failli faire chavirer le bateau. Dans ses prières, l’évêque avait fait le voeu de consacrer son diocèse à Notre Dame de la Délivrande s'il s'en sortait sain et sauf. Mgr Le Harpeur a été fidèle à son vœu après avoir foulé le sol de la Martinique.

Célébration limitée cette année

 

Ce lundi 30 août 2021, la célébration à la Basilique du Morne-Rouge (au nord de l’île), a été limitée à 250 fidèles en raison de la situation sanitaire. Cette crise sans précédent, a d’ailleurs été longuement évoquée par l’Archevêque David Macaire dans son homélie.    

Certains ont peur, il y a des divisions, il y a des conflits dans les communautés, dans les paroisses il y a de l'affect dans les jugements, sur les choses et sur les personnes, il y a aussi de l'irrationnel qui vient dans nos jugements (…)

"Garder la foi"

Les médias, les radios, les télés etc, ne sont que des outils mais ils ont une puissance terrible pour nous faire voir l'extérieur des choses.

 

Est-ce que nous sommes assez intelligents pour avoir ce regard intérieur (…), est-ce que nous allons garder la tête haute, est-ce que nous allons garder la foi lorsque tous les autres la perde ? 

David Macaire

David Macaire / Délivrande
L'Archevêque David Macaire genou devant la statue de Notre Dame de la Délivrande du Morne-Rouge, lors du pèlerinage du 30 août 2021. ©Capture Facebook Radio Saint-Louis

Avant de procéder à la bénédiction solennelle, David Macaire s’est prosterné devant la statue de Notre Dame de la Délivrande en s’adressant à haute voix à la vierge.  

Par vos prières, ramenez la paix et la sérénité en Martinique, terrassez les forces de division pour que règne l'amour du coeur de Dieu au secours de ceux qui souffrent.

 

Par votre intercession, que votre divin fils soulage les malades, les familles inquiètes, les personnes endeuillées. Qu'il bénisse le personnel soignant à bout de force et ceux qui œuvrent contre la pandémie.

 

Notre Dame de la Délivrande, par vos supplications, que l'esprit créateur fasse toute chose nouvelle.

 

Délivrez-nous de tout danger et de tout mal face à ce virus qui détruit les corps et oppresse les cœurs.

 

Donnez-nous le courage de mettre en œuvre les moyens adéquats pour protéger les personnes en danger.

L’Archevêque David Macaire

 

La cérémonie s’est déroulée en présence d’une dizaine de prêtres du diocèse et des Sœurs Dominicaines Missionnaires de Notre Dame de la Délivrande, de Saint-Joseph de Cluny et de Saint-Paul de Chartres.

C’est la chorale "Notre Dame" du Morne-Rouge dirigée par Jenny Dulys-Petit, maire de la ville péléenne, qui a assuré les chants tout au long de la procession, laquelle aura duré près de 2 heures.