publicité

Mort d'Alain Anselin égyptologue et spécialiste du Bumidom

Le martiniquais Alain Anselin égyptologue et spécialiste du Bumidom, est décédé ce jeudi (16 mai 2019) au CHU de la Guadeloupe. C'était l’un des rares spécialistes antillais reconnus de l’Égypte antique.

L'Égyptologue Antillais Alain Anselin. © The Kab
© The Kab L'Égyptologue Antillais Alain Anselin.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
On le surnommait "l’égyptologue de Dillon", du nom du quartier où il habitait en Martinique. Élève à Dakar de Cheikh Anta Diop qui le considérait comme son "héritier", Alain Anselin était l’un des rares spécialistes antillais reconnus de l’Égypte antique.

Pédagogue, il aimait transmettre son savoir aux jeunes d’ici et de la Guadeloupe, où il enseignait. Spécialiste également du Bumidom, il s’est beaucoup penché sur l'émigration des habitants des départements d'Outre-mer vers la France hexagonale.

Alain Anselin s’est éteint jeudi 16 mai 2019 au Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe. Il laisse derrière lui une œuvre considérable
Bertin-Elisabeth la directrice de l'UFR Lettres et Sciences Humaines, UA  a rendu un hommage à son collègue :
Alain Asselin était un homme et un chercheur d’envergure internationale, reconnu par les plus grands égyptologues et par tous ceux qui avaient compris l’intérêt capital de son travail qui a permis que soit démontrée l’origine négro-africaine des hiéroglyphes égyptiens !
L’oeuvre énorme d’Alain Asselin est à la fois une production scientifique majeure, développée notamment dans le cadre du GEREC et de ses /Cahiers caribéens d’égyptologie/ et la reconnaissance d’une histoire ô combien importante pour tous les Africains et Afro-descendants... et toutes les femmes et hommes du monde. Ses stimulantes connaissances des langues de l’Afrique de l’Ouest sont à  rappeler également. 
Grâce à Alain Asselin les étudiants de l’UAG ont eu pu être formés pendant de très nombreuses années à l’égyptologie et aux langues du monde. Notre campus en a été enrichi et singulièrement les étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines ainsi que tous ceux qui ont eu la chance de pouvoir côtoyer ce savant discret.
Merci Alain Asselin pour cette démonstration de dignité pour nous tous, femmes et hommes des Antilles et du monde. Merci Alain Asselin d’avoir fait rayonner la Martinique et la Guadeloupe, si chères en ton cœur. Que ta voix/voie d’harmonie martinico-guadeloupéenne et tout simplement humaine ne soit pas oubliée.
"

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play