Le Mouvement Indépendantiste Martiniquais continue de se déchirer

politique
Les clans au MIM
Les "dissidents" du MIM face à Alfred Marie-Jeanne et ses partisans ©Martinique La 1ère et FB DMS
La partie de ping-pong entre les dirigeants contestés du MIM et le groupe de réflexion des patriotes se poursuit. À l'approche de l'Assemblé Générale, décidée par le cabinet Alain Miroite à la date du 7 septembre, l'heure est au communiqué et contre communiqué entre les deux parties.
Le Groupe de Réflexion des Patriotes du MIM monte une nouvelle fois au créneau. Il s’insurge cette fois-ci, contre l’appel d’Alfred Marie-Jeanne, à la tenue d’une assemblée générale populaire, vendredi 31 août, au Gros-Morne.
AG MIM
©MIM
Dans un communiqué, le Groupe accuse "Alfred Marie-Jeanne et Daniel Marie-Sainte", à persister "obsessionnellement à vouloir tromper le peuple martiniquais, en les invitant illégalement à une pseudo assemblée générale pour l’élection du président du MIM". 
communiqué Patriotes
©Patriotes
L’administrateur provisoire, le Cabinet Alain Miroite, a appelé à une AG le 7 septembre, pour procéder à l’élection d’une nouvelle gouvernance du Mouvement Indépendantiste Martiniquais. Le groupe de réflexion a fait savoir qu’il présentera un candidat.  En dépit de nos sollicitations, les dirigeants contestés du MIM, refusent de répondre aux questions de Martinique La 1ère.