Nettoyer les algues sargasses sur la plage du Diamant n'est pas si simple

environnement
Plage du Diamant
Le maire du Diamant, Gilbert Eustache, en pleine discussion avec une résidente mécontente (lundi 26 mars 2018) ©Martinique La 1ère
Le maire du Diamant et ses équipes procèdent à l'enlèvement des algues sargasses assez rapidement mais hier (lundi), le maire a essuyé la "remontrance" d'une résidente.
En pleine période touristique, les algues sargasses s'invitent sur la plage du Diamant et privent les touristes et les habitants de l'un des charmes de cette commune. "Les algues ça sent pas bon, mais là c'est pire", proteste une touriste française.

Pour prévenir toutes nuisances, le maire Gilbert Eustache, procède avec les moyens de la Deal et de l'Espace Sud, à l'enlèvement de ces "indésirables".

Le maire essuie  la "remontrance" d'une résidente


"Le problème des sargasses, c'est que ça sent quand cela se décompose, et on a de la chance que la mairie fasse très bien son travail et qu'elle soit très réactive",  se félicite un restaurateur de l'Anse Cafard.

Mais cette réactivité ne plait pas à une résidente qui proteste contre la présence d'engins à proximité de sa propriété. "J'ai autorisé les engins à passer, donc il (le maire, ndlr), prend ça pour un acquis (...) La propriété est à moi. J'autorise aujourd'hui mais je veux que ce soit terminé ce soir. À partir de demain, plus un camion, plus une pelle ne traverse mon jardin", déclare en colère, Daniele Guetin.
Les algues sargasses provoquent des tensions au Diamant entre le maire et une résidente... ©martinique