Noël est là, avec sa robe d'apparat et sa dimension spirituelle

vie locale
Messe de minuit cathédrale Fort-de-France
L'entrée de la cathédrale de Fort-de-France spécialement décorée pour la messe de minuit. ©Daniel Betis

Le compte à rebours a commencé. Noël est là avec ses derniers préparatifs : les célébrations religieuses ont commencé. La messe de la nativité, en direct de Guadeloupe sera retransmise sur nos antennes à 20 h. Avec son lot de cadeaux, de retrouvailles familiales et parfois aussi de solitude. 

 

La pandémie du covid a modifié les habitudes, mais l'esprit de Noël est bien présent. Certes cette année les rendez-vous de"chanté Nwel" ont été rares à cause des consignes sanitaires.

Toutefois, les rues des villes se sont dans les derniers jours animées. Un frémissement de fête a gagné bon nombre d'habitants.

Mais Noël qui vient du latin natalus est une fête chrétienne importante, le diocèse de Martinique, tout en respectant les consignes s'est donné les moyens d'accueillir du public.

Noël une des grandes fêtes chrétiennes

Noël, fête chrétienne célèbre la naissance de Jésus de Nazareth dans une étable à Bethléem. Sur le plan spirituel, le Fils de Dieu s’est fait homme, né dans la pauvreté parmi des bergers, partageant ainsi leur condition humaine.

C'est aussi la célébration de la vie, de l'humilité et de l'innocence. Plusieurs religions (catholique, protestante, orthodoxe) considèrent Noël comme un évènement fondamental. 

Au delà des religions : une tradition de partage

 

Cette fête chrétienne est devenue une fête populaire. Avec la covid-19, Noël devient plus que jamais un partage familial. Une occasion d’échanger des cadeaux et de se remémorer des souvenirs.

Si l’aspect commercial a pris le pas depuis quelques années sur la fête religieuse, ce moment privilégié d’échange ramène  chacun à la réalité enfantine, traditionnelle et solennelle.

Voilà pourquoi, on dit que l'adhésion pour cette fête est totale car elle convie chrétiens et non chrétiens à partager ce moment de bonheur.

Les messes étalées en Martinique

 

La pandémie met à l’épreuve les offices religieux, certes pas de  couvre-feu. Le diocèse, les églises, les  temples et  les paroisses devront respecter le  règles sanitaires édictées. .

Conséquences, les messes se multiplient. Le diocèse de Martinique les a planifiées tout au long de la journée jusqu') à minuit.

Certaines ont eu lieu déjà à 6h,  7h et 9h tandis que d’autres se poursuivent et se poursuivront jusqu’en soirée.

On notera pour le diocèse Martinique, la messe à Sainte Marie commune du Nord Atlantique avec le Père Gilles Aizo  à 23h 59 et minuit à la Cathédrale une messe concélébrée par le père Monconthour et l’Archevêque Monseigneur David Macaire.

La messe  de la nativité retransmise  ce soir (24 décembre) à 20 h

 

Cette année, la station de Guadeloupe retransmet  la messe de la Nativité pour le bassin Guyane, Martinique et Guadeloupe depuis l'église Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe à Pitre, place Gourbeyre.

Elle sera célébrée par l’évêque Monseigneur Jean Yves Riocreux, qui signe sa dernière grande messe en Guadeloupe. Le pape Benoît XVI l’avait nommé le 15 juin 2012 évêque de Basse-Terre (Guadeloupe).

L’église pointoise retrouve petit à petit son lustre. Fermé un temps pour conformité, la réparation de la toiture et une nouvelle installation électrique réalisées a permis la réouverture du bâtiment au public depuis le mois d' août 2020

La Magie de Noel opère

 

Après le spirituel, chrétiens, mais aussi non chrétiens vont se retrouver en famille, (en respectant les consignes sanitaires) pour partager le réveillon (igname, pois d'angole,cochon ou dinde) échanger les cadeaux et se dire un "JOYEUX NOEL !".

Avec une pensée aussi pour celles et ceux qui sont seuls ce soir.