Les nouveaux arrivants pourront effectuer leur quarantaine à domicile

coronavirus
Centre d'hébergement
Centre d'hébergement dans un hôtel à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Il s'agit d'une évolution importante. Auparavant, toute personne entrant en Martinique devait obligatoirement effectuer une quarantaine dans un lieu d’hébergement collectif dédié. Désormais, les nouveaux arrivants pourront également effectuer ces 14 jours de confinement strict à leur domicile.
Les passagers de tous les avions qui atterrissent sur le tarmac de l'aéroport Martinique Aimé Césaire, pourront désormais, être placés en quarantaine pour une durée de quatorze jours soit à son domicile habituel, soit dans un lieu d’hébergement collectif si le domicile n’est pas compatible avec le respect des mesures barrières.

Une fois ce choix fait, les arrivants doivent respecter le confinement. Un suivi sera assuré par la préfecture et l’Agence Régionale de Santé (ARS) en collaboration avec les maires des communes concernées.Un changement notable après plusieurs semaines de quarantaine imposée dans des établissements dédiés pour tous les nouveaux arrivants. Une évolution qui fait suite à la loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire du 11 mai 2020 qui définit les modalités de quarantaine applicables notamment aux déplacements vers les Outre-mer.En plus de la quarantaine, les nouveaux arrivants devront effectuer à leur arrivée un test virologique sur prescription médicale.

Il n'est pas possible d'effectuer de voyages de tourisme ou d'agrément puisque les déplacements autorisés entre la Martinique et la France hexagonale restent limités aux seuls déplacements suivants :
  •  motif impérieux d'ordre personnel ou familial ; 
  • motif de santé relevant de l'urgence ;
  • motif professionnel ne pouvant être différé.
Une attestation de déplacement dérogatoire doit être présentée lors des contrôles d’embarquement et d'arrivée. Elle est disponible sur le site de la préfecture et sur le site du ministère de l’Intérieur.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live