Nouvelle forte alerte à la pollution de l'air en Martinique

pollution
Brume de sable
Brume de sable au dessus de Fort-de-France. ©Peggy Pinel-Fereol
L'indice de la qualité de l'air est encore mauvais ce mercredi 11 juillet 2018 à cause d'une brume de sable du Sahara. L'indice est de 8 sur une échelle graduée jusqu'à 10. La préfecture active une procédure d'alerte notamment à l'attention des personnes les plus fragiles.
Suite à la prévision du dépassement du seuil d’alerte en particules fines, ce mercredi (11 juillet 2018), "le préfet de Martinique a pris des mesures spécifiques afin de diminuer l'exposition à la pollution de l'air ainsi que les émissions de particules fines jusqu’à ce que la procédure d’alerte soit levée", indique un communiqué des services préfectoraux qui se basent sur les informations de Madininair.
 

L'essentiel des mesures


Activités physiques
Les activités physiques sont interdites au sein des structures d’accueil de mineurs ou d’enfants dès que possible et au plus tard le mercredi 11 juillet, sauf si l’alerte a été levée entre temps.

Le brûlage des déchets verts à l’air libre est totalement interdit, les éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques sont suspendues.

Recommandations
• Réduire sa vitesse maximale à 70 km/h pour les portions limitées à 80 km/h ou 90 km/h de tout le réseau routier.
• Limiter l’usage des véhicules automobiles individuels.
• Pratiquer si possible le covoiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun.
• Privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacements doux (marche, vélo, etc.).
• Différer si possible les déplacements internes aux agglomérations.
• Réduire les déplacements automobiles non indispensables des entreprises et des administrations,
adapter les horaires de travail, privilégier le télétravail.

Davantage d'informations sur le site de Madininair
Les Outre-mer en continu
Accéder au live