martinique
info locale

La nouvelle loi des finances pénalise les chambres de métiers des outre-mer

social
Chambre de métiers
300 000 euros de moins et toute la structure souffre ©P. Monnerville
Les chambres de métiers des outre-mer protestent contre la perte de recettes prévue dans la loi des finances 2019. De nouvelles mesures qui ont entraîné une journée morte hier (jeudi 17 octobre) dans toutes les structures y compris celle de Martinique. 
Posté sur  une nacelle, Henry Salomon, le président de la chambre des métiers de Martinique a tenu à prendre de la hauteur pour dénoncer la perte de recettes générée par la loi des finances 2019 par l'exonération de la cotisation foncière des entreprises.

Un manque à gagner qui touche singulièrement l’outre-mer pour une somme d’un million et 200 000 euros. La Martinique est impactée à hauteur de 300 000 euros, soit - 23 % de recettes en terme de fonctionnement.

D’où la colère mardi dernier (15 octobre) des artisans venus soutenir les dirigeants de la chambre et dénoncer cette anomalie.
Une mesure qui affecte à la fois le personnel de la chambre mais aussi l’ensemble des artisans. Ces derniers craignent à terme des difficultés dans le secteur de l'apprentissage.

mobilisation chambre de métiers (point de vue des artisans)

 

impact chez les jeunes apprentis 


Les apprentis sont également concernés par ces mesures financières. Ils étaient présents aussi lors de cette colère, d'autant que la mesure risque d'avoir un impact sur leur quotidien. 

Liana Adrena,

 

Uniquement l'outre-mer.


" Nous sommes en présence  d'un cas flagrant d'inégalité réelle défavorable à l'Outre mer...la situation des CMA d'outre-mer est préoccupante quant au maintien  de l'accompagnement des entreprises locales". Le président de la chambre des métiers de Martinique ne mâche pas ses mots pour dénoncer selon lui cette irrégularité. 

L'artisanat est la première entreprise d'outre-mer. En Martinique, 70%  des apprentis sont accueillis par des entreprises artisanales. Personnel, apprentis et artisans sont déterminés à se faire entendre.
Publicité