Obligation vaccinale à l'hôpital : l'avocat de l'intersyndicale fustige la communication du gouvernement

social
Mobilisition l’intersyndicale de la santé
Mobilisation des membres de l’intersyndicale de la santé avant la visite des ministres. ©Ronan Bonnec
Dans un courrier adressé aux ministres de la santé et de l'Outre-mer, Maître Georges-Emmanuel Germany en qualité de Conseil des organisation syndicales, fustige la communication autour de la mission de médiation au CHU de Martinique.

Suite à l'annonce par Olivier Véran et Sébastien Lecornu de la tenue d'une médiation le 3 novembre prochain et de la désignation de trois médiateurs, la réponse officielle de l'intersyndicale est arrivée.

Dans un courrier adressé hier (samedi 30 octobre 2021) aux ministre de la santé et de l'Outremer, Maître Georges-Emmanuel Germany, en qualité de Conseil des organisations syndicales de la santé, regrette la communication employée.

Ce choix du refus de communication directe avec les parties prenantes au profit d'une communication indirecte exclusivement avec la presse, est vécu comme méprisant à l'égard des syndicats mais surtout de leurs mandants, et au-delà, d'une bonne partie par des Martiniquais.

Maître Georges-Emmanuel Germany

 

Concernant le choix des médiateurs, l’avocat s'étonne de la désignation, qu'il estime sans concertation. 

Monsieur Gordien s'est disqualifié par des prises de positions publiques, hostiles à la position des syndicats. Monsieur Beauroy est un fonctionnaire de l'administration du travail dont le statut et les fonctions, lui interdise de répondre à l'obligation de neutralité et d'impartialité.

 

Peu importe donc, qu'au surplus, aucun d'eux ne soit médiateur. L'intersyndicale les considère malgré tout comme les bienvenus à la table des discussions dans la mesure où leur rôle ne pourra être que de représenter l'administration, et de parler en son nom.

Maître Georges-Emmanuel Germany

 

Madame Toupillier est le seul médiateur dont la désignation est acceptée. Enfin, l'intersyndicale s'interroge sur le lieu de cette médiation et dans les conditions de son déroulement.