Obsèques de Fred Miram Marthe-Rose : l'Adieu populaire au Robert

hommage
Obsèques
Les pompiers de Martinique portent le cercueil de Fred Miram Marthe-Rose (leur ancien commandant) ©D. Bétis
Les obsèques de Fred Miram Marthe-Rose se sont déroulées ce samedi 29 janvier 2022 à l'église Sainte-Rose de Lima du Robert. Des acteurs du monde associatif, sportif et politique sont venus dire un dernier adieu à l’ancien commandant des sapeurs-pompiers et vice-président de la ligue de football de la Martinique.

Fred Miram Marthe-Rose a rassemblé ce samedi 29 janvier 2022, au Robert, ses amis, des acteurs du monde associatif et de la politique.

Obsèques
obsèques de Fred Miram Marthe-Riose ©D. Bétis

Dans l'assistance le monde football et notamment les joueurs de l'Us Robert, mais aussi Serge Letchimy le président du conseil exécutif de la CTM, la députée Josette Manin, le maire du Robert Fred Montueux, Jean-claude Duverger...

Tous réunis autour de la famille du défunt pour le dernier adieu à cette personnalité qui s’est toujours investie pour les autres.

les obsèques de Fred Miram Marthe Rose se sont déroulées samedi 29 janvier 2022 au Riobert ©D. Bétis

Le père Micky, curé du Robert, a accueilli la dépouille de Fred Miam Marthe-Rose. Les chorales "Les Lilas" et "Divine symphonie" ont interprété le chant "voici ma vie" dans une église du Robert, bondée dans les travées, derrière les choeurs et à l'étage.

Charles Lagier Président de l'union territoriale des sapeurs-pompiers de Martinique et Serge Letchimy le président du conseil exécutif de la CTM ont rendu hommage au défunt. Serge Letchimy qui a rappelé "l'engagement multiple de Fred, un exemple pour avoir la force de regarder demain". 

L'homélie du père Micky a porté sur l'amour de Dieu le Père à partir du texte de Jean 6 versets 37 à 40. Il a  mis en exergue  l'investissement de cet  homme de 70 ans qui jusqu’au bout s’est mobilisé pour le sport et pour son prochain.

Fred Miram Marthe-Rose était un soldat du feu combattant les incendies, secourant les autres en cas de catastrophes naturelles ou d’accidents.

La  vocation, le don de soi, le courage, l’observation, la réactivité, la forme physique l'ont guidé pour gravir tous les échelons de pompier, officier supérieur pour accéder au grade de commandant.

Après la prière universelle, le rite de la lumière l'absoute et le mot d'hommage de son frère de coeur Jean-Claude Asselin De Beauville, le cortège a quitté l'église pour une considération au drapeau sur le parvis.

Obsèques
un dernier hommage a été rendu sur le parvis de l'église du Robert ©D. Bétis

Fred Miram Marthe-Rose a été enterré dans le cimetière de sa commune du Robert.