publicité

Opération de solidarité en quête de bénévole

Plus de 25 000 livres récoltés en à peine 10 jours. La dernière collecte d’ESA Caraïbes a rencontré un tel succès que l'association manque de bénévoles pour conditionner tous ces livres. Les ouvrages destinés pour la plupart aux enfants haïtiens doivent quitter la Martinique la semaine prochaine.

Plus de 2500 livres ont été récupérés et doivent être triés et emballés. © FB ESA Caraïbes
© FB ESA Caraïbes Plus de 2500 livres ont été récupérés et doivent être triés et emballés.
  • Stéphanie Octavia - Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
D'un côté, des livres à perte de vue entassés, tous genres confondus, et de l'autre, des palettes de cartons emballés, le résultat d'une semaine de tri. Dans le sous-sol du stade de Dillon à Fort-de-France, la tâche est colossale. L'opération 10 000 livres pour Haïti qui n'a duré que dix jours (du 10 au 20 mars) a permis de rassembler plus de 25 000 ouvrages destinés à 50% aux enfants haïtiens. 
Trier, emballer, organiser par palettes, les gestes de la dizaine de bénévoles sur place sont les mêmes comme le précise Rose-Marie Marie-Luce présidente de l'association Urgence Caraïbes : "Nous faisons des cartons différents pour les tout-petits, juniors et ados. Pour trier, il faut regarder les titres. Il a aussi des livres à l'eau de rose donc je dois lire certains passages pour voir si ce n'est pas trop pour eux, avant de les empaqueter. C'est un sacré travail et nous ne sommes pas nombreux.

Des dons qui nécéssitent plus de bénévoles

En effet, il manque de bras pour finir de trier et d'emballer tous ces ouvrages dans les temps et donc avant mardi (28 mars). Enfants Soleils d'Avenir Caraïbes cherche encore un transporteur bénévole pour mardi matin qui pourrait convoyer les palettes du stade de Dillon jusqu'au fort Saint-Louis où elles seront chargées sur le "Batral", un navire de la marine nationale, avec d'autres palettes de livres scolaires récupérer durant une précédente collecte pour Haïti.
Patrice Lefaucheur Co-président ESA Caraïbes : "La distribution se fera avec les partenaires le 4 avril. L'ambassade va recevoir les colis, dédouaner, faire transporter dans des conteneurs hors du port. On a cinq Alliances françaises à Cap-Haïtien, Gonaïves, Jacmel, Les Cayes, Jérémie qui vont venir chacune chercher trois palettes qu’elles vont dispatcher dans leur zone. Et les cinq palettes restantes sont destinées à nos partenaires habituels, écoles, orphelinats, associations communautaires, petites bibliothèques, etc."

Les deux associations, Urgence Caraïbes et Enfants Soleils d'Avenir Caraïbes prévoient de poursuivre le conditionnement dimanche (26 mars) et lundi (27 mars) de 9h à 14h. Tous ceux qui souhaitent aider sont les bienvenus. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play