martinique
info locale

Les opposants à la réforme des retraites en Martinique sont appelés à une nouvelle grève, qui se veut massive

social
Blocage du rectorat
Le rectorat de Martinique bloqué par les grévistes. ©Claude Gratien
Produits pétroliers, commerces, industries, grandes distributions, eau, enseignements, comme en France hexagonale, plusieurs syndicats lancent un appel à la mobilisation contre le projet de réforme des retraites ce vendredi 24 janvier 2020.
"Macron pran gad, nou ka chanjé braké" (Macron prend garde, nous changeons d'allure), c'est avec ces mots que les organisations syndicales CDMT, CGTM et FO invitent les salariés affiliés des secteurs du commerce, de l’industrie et de la grande distribution à se mobiliser et "participer activement à la journée de lutte", ce vendredi 24 janvier 2020. Le rendez-vous est fixé dès 8h30 à la maison des syndicats à Fort-de-France.

"On a appelé tous nos secteurs à se mobiliser. Faut qu’on marque un grand coup", explique Eric Bellemare, secrétaire général de FO Martinique. 

Carburants


Nouvelle journée de blocage à la raffinerie au Lamentin. Après un jeudi 23 janvier 2020 rythmé par la sortie de quelques camions, une promesse des syndicats des produits pétroliers pour ne pas "bloquer la Martinique", la mobilisation se durcit de nouveau ce vendredi 24 janvier 2020.
 

Eau et électricité


Les organisations syndicales à Odyssi, SME et EDF se déclarent solidaires des salariés en lutte et appellent à manifester contre la réforme des retraites. Il n'a pas été question de perturbations dans la distribution d’eau et d’électricité jusqu'à maintenant. Cependant rien n'est sûr pour les jours suivants. 
 

Enseignement


Le mouvement s'intensifie jour après jour dans les établissements scolaires. L'intersyndicale CGTM, FSU, FNEC-FP-FO, UNSA prévoit un rassemblement à partir de 8h30 à la maison des syndicats ce vendredi 24 janvier 2020 pour "la grande manifestation interprofessionnelle". 

Communiqué actions intersyndicales enseignement

Après deux ans de concertations et sept semaines de conflit, la réforme des retraites doit franchir une étape-clé avec sa présentation ce vendredi (24 janvier 2020) en Conseil des ministres exceptionnel puisque reporté en raison du voyage présidentiel en Israël.