martinique
info locale

Pas d'exploitation commerciale des BHNS avant juin 2017

transports
BHNS en circulation
BHNS en période de test pour le TCSP (23 mars 2017) ©Martinique 1ère
Trois bus BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) ont circulé, jeudi 23 mars, entre Carrère (Lamentin) et la Pointe Simon (Fort-de-France) pour le lancement de la marche à blanc du TCSP. Cette phase permettra de vérifier et d'ajuster le fonctionnement du système.
Ce jeudi 23 mars a marqué le lancement officiel de la marche à blanc des Bus du TCSP (Transport Collectif en  Site Propre). Ce nouveau service de transport en commun entre Fort-de-France et le Lamentin entame sa phase d'ajustement. Les tests seront effectués du lundi au dimanche sur différents créneaux horaires, avec bien sûr la prise en compte des heures de pointe du matin et du soir. Les techniciens vont vérifier l'ensemble du fonctionnement du système d'exploitation sur les plans sécuritaires et techniques. 

Les corrections à apporter

Cette première sortie a permis de voir que le franchissement des carrefours reste périlleux surtout pour les automobilistes, vu la longueur du bus. Les piétons ne sont pas très réceptifs à la petite clochette d'annonce de l'arrivée du bus. Automobilistes et motos occupent le couloir du bus et faussent les capteurs de validation des temps de parcours, la mise en sécurité de la voie propre au TCSP s'impose. 
Reste aussi à répondre concrètement aux chauffeurs de taxi qui demandent à utiliser les voies du TCSP, aux heures de pointe. Les élus n'ont pas encore pris de décision mais comment peuvent-ils satisfaire cette demande alors que le tracé est prévu exclusivement pour les BHNS ?

(Re)voir le direct de la page Facebook de Martinique 1ère consacré au lancement des essais à blanc des Bus à Haut Niveau de Service ce jeudi 23 mars 2017 (reportage Jean-Claude Samyde).

Planning de marche

La marche à blanc se poursuivra jusqu'au 19 avril. À cette date on passera au déploiement complet du scénario d'exploitation, avec des exercices de sécurité et gestion de crise sur le réseau.

Le 2 mai, la flotte augmente et passe à 6 bus et un déploiement du personnel de l'ordre de 70 pour cent. Finalisation des temps de parcours, test de vente et de gestion des circuits d'encaissement (vente des billets).

Un mois plus tard le 02 juin, 10 bus seront sur la route dans un procès de fonctionnement normal avec le personnel déployé à 100 pour cent (poursuite des tests si nécessaire). La date commerciale n'est toujours pas connue...
Publicité