Paul Bédot reçoit l'hommage de la République

vie locale
Paul Bédot  obsèques
Une cérémonie au Gros-Morne en présence des autorités militaires et civiles ©J-H Bellance
Une cérémonie en présence des autorités militaires et civiles s'est déroulée au Gros-Morne. Un hommage a été rendu à Paul Bédot, l'un des derniers dissidents martiniquais, lors de ses obsèques le vendredi 22 avril au Gros-Morne. 
Un hommage a été rendu à Paul Bédot l'un des derniers dissidents martiniquais, lors de ses obsèques le vendredi 22 avril au Gros-Morne. Une cérémonie qui s'est déroulée en présence des autorités militaires et civiles. 

Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, et de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, ont réagi, par voie de communiqué, à la disparition Paul Bédot, l'un des derniers dissidents martiniquais. Paul Bédot est décédé le mercredi 19 avril à l'âge de 99 ans. 
Paul Bédot ( hommage des anciens combatants
l'hommage des anciens combattants à Paul Débot au moment de ses obsèques ©J-H Bellance

Un Ancien combattant honoré

Né le 8 février 1918 au Gros Morne, en Martinique, Paul Bedot s’engagea dans l'infanterie de l’armée de Terre en 1938. Suite à la révolte de Balata, il rallia les Forces Françaises Libres (FFL) le 21 juillet 1943 et intégra le bataillon de marche des Antilles n°5 (BMA5). Avec ce bataillon, il débarqua à Marseille le 15 septembre 1944 et participa à la campagne de France jusqu’au 8 août 1945. Il prit notamment part aux opérations visant à détruire la poche de Royan, zone de résistance particulièrement féroce des Allemands, entre le 14 avril et le 17 avril 1945.
À la libération, Paul Bedot regagna la Martinique natale et devint garde-champêtre jusqu’à sa retraite. Paul Bedot s’est investi jusqu’à la fin de sa vie dans la transmission de la mémoire des dissidents. Il fut président de l’association des anciens combattants de Gros Morne de 1995 à 2001. Titulaire de la médaille Engagé Volontaire de Guerre, de la Croix du Combattant, et de la médaille Commémorative FFL, son engagement fut à nouveau récompensé en 2010, il reçoit les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live