Paulo Rosine, le pianiste et chef d'orchestre des Malavoi...mort il y a 28 ans déjà

musique
Paulo Rosine / 1948 - 1993
Paulo Rosine : 1948 - 1993 ©Capture YouTube / clip "Jou ouvè"

Le 31 janvier 1993, le groupe Malavoi est devenu orphelin de son pianiste, auteur-compositeur, chanteur et chef d'orchestre, Paulo Rosine, décédé des suites d'un cancer à 45 ans. Ce 31 janvier 2021 cela fait 28 ans déjà, mais sa voix et ses compostions sont bien vivantes dans la mémoire collective.

Né le 26 janvier 1948 au Lamentin dans une famille dont la plupart des membres s’intéresse à la musique, Paul Rosine pose ses doigts sur un piano dès l’âge de 12 ans.

Son père, Emmanuel Rosine lui a donné l’exemple et le goût de la musique traditionnelle en particulier avec son violon, un papa musicien qui a aussi fait partie du groupe "Art et Folklore" d’Alexandre Nestoret, l’un des pères fondateurs du ballet martiniquais de l’époque.

Paulo, l’autodidacte

 

Le déménagement de la famille Rosine vers la cité Debriand à Fort-de-France en 1963, sera un tournant dans la vie du jeune Paulo, puisque c’est là qu’il recoit son premier piano "Gaveau" (marque renommée fondée à Paris en 1847), un cadeau d’une de ses tantes.

Piano
Un Piano Gaveau (photo d'illustration) ©Capture Facebook Piano des Charentes / DR

Il travaille seul son instrument régulièrement, car le jeune homme est particulièrement doué pour déchiffrer les partitions, avant d’intégrer ses premiers groupes.

Cet autodidacte va alors concilier musique et scolarité en fréquentant le lycée Schoelcher, où il décroche brillamment son Bac. Puis il poursuit ses études de droit à l’Institut Vizioz, parallèlement à son poste de surveillant au Séminaire Collège de Fort-de-France, avant d’être engagé à la préfecture de Martinique en 1973 comme chef de service du bureau du contrôle de la légalité des actes des collectivités. 

"L’appel chrétien"

 

La carrière de Paulo a débuté au sein de l’orchestre "Jeunesse Étudiante Chrétienne" (JEC) de Fort-de-France, rebaptisé plus tard "Chorale Joie de Chanter". 

Le musicien aura l’opportunité de côtoyer très tôt des artistes comme Marius Cultier, Bibi Louison,  Alex Bernard, ou encore le violoniste Mano Césaire…, avec qui il fera la suite de son parcours au sein du groupe Malavoi.

Entretemps il a transité dans des formations telles que "Les Contestataires" avec Henri Guédon, ainsi que le "Conjunto Moderno" aux côtés de Roger Jaffory, d’Henri Pastel, d’Alex Bernard à la contrebasse et d’Emmanuel Césaire, vers la fin des années 60.

Paulo Rosine et des amis musiciens
Paulo Rosine, au piano avec l'instrumentiste Bib Monville au sax et en compagnie du chanteur, auteur-compositeur Jean-Jacques Goldman ©Album de la famille Rosine / DR

Malavoi, la voie de Paulo Rosine

 

En 1974, Paulo intègre les Malavoi, dont on connait le palmarès, avec Mano, Jean-Paul Soïme, Christian de Négri, le saxophoniste Serge Lossen et les autres. L’orchestre qui vient de sortir son nouvel album, est orphelin de celui qui a été son chef d’orchestre jusqu’à sa mort, le 31 janvier 1993. Il y a 28 ans.

Hommage en préparation pour 2022

 

Depuis la disparition du pianiste, "l’Association des Amis de Paulo Rosine" a été créée (le 12 juillet 2001), composée entre autres de Sonia Rosine (l’épouse) et de ses deux filles, Carole et Anne. En 2022, l’AAPR a prévu de rendre un hommage au chanteur de "Jou ouvè", un projet qui risque d’être retardé.

La Covid-19 a porté un coup dur à toutes les manifestations d’envergure qui pourraient se faire.

(Jean Trudo - président de l’AAPR)

 

Après son décès, deux rues de Fort-de-France portent l’empreinte de Paulo Rosine. Une plaque a été apposée à la Préfecture où il a été fonctionnaire. Une des deux salles du centre culturel Tropiques Atrium lui est également dédiée et à Rivière-Pilote, c’est "l’Ecole de Musique et d’Arts Plastiques" (EMAP) qui a choisi son nom.

Ecole Paulo Rosine de Rivière-Pilote
L'Ecole de Musique et d'Arts Plastiques (EMAP) de Rivière-Pilote porte le non de Paulo Rosine. ©Capture clip "Jou ouvè" sur YouTube / EMAP / DR

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live