publicité

Des pays de la Caraïbe augmentent leurs assurances pour la saison cyclonique

Plusieurs pays de la Caraïbe ont dépensé plus d’argent pour une couverture d’assurance pour la saison cyclonique 2019. La CCRIF, l’Assurance Caribéenne Contre les Risques et Catastrophes constate qu'aujourd'hui la région veut jouer la prudence face aux catastrophes naturelles.
 

La Caraïbe s'assure contre les catastrophes naturelles © twitter
© twitter La Caraïbe s'assure contre les catastrophes naturelles
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
La CCRIF, Assurance Caribéenne Contre les Risques et Catastrophes est la première assurance au monde à proposer une couverture, à des prix bas, aux gouvernements de plusieurs pays en cas de catastrophe naturelle.

Basée aux Îles Caïmans, la CCRIF a été créé en 2007 pour limiter l’impact financier des désastres. Cette initiative de la Banque Mondiale est financée par le Japon, le Canada, l’Union Européenne et la Banque de Développement de la Caraïbe, la CDB. Son objectif : assurer les premières réponses suite à une catastrophe et maintenir les fonctions de l’état.

Les paiements sont déclenchés selon la sévérité du désastre. La vitesse des vents, les précipitations ou la puissance d’un séisme sont les facteurs déterminants. Il n’y pas d’assesseurs. Les indemnités sont versées directement dans les trésoreries des pays sinistrés
La saison cyclonique a commencé le 1 juin. © twitter
© twitter La saison cyclonique a commencé le 1 juin.
Depuis sa création, 38 paiements, un total de 137 millions d’euros, ont été effectués 13 pays membres de la CCRIF.

Après l’ouragan Maria en 2017, la Dominique a reçu près de 20 millions d’euros.  Deux semaines après le passage de l’ouragan Irma, les Turks et Caïcos ont obtenu un dédommagement de 13 millions d’euros de la CCRIF.

Haïti a touché plus de 30 millions d’euros après le séisme de 2010 et le passage de l’ouragan Matthew en 2016.
La Dominique dévastée par l'ouragan Maria © japantimes
© japantimes La Dominique dévastée par l'ouragan Maria
Les Nations Unies estiment que la CCRIF est un exemple à suivre pour aider les pays vulnérables à accéder à une assurance à bas prix.
 

Les mentalités évoluent


En 2016, l'île des Bahamas a arrêté ses cotisations. L’ouragan Matthew a dévasté l’archipel. Le gouvernement bahamien a raté une indemnité de 30 millions d’euros.

Cette année, les pays ont augmenté leurs cotisations. Avec le réchauffement climatique, les gouvernements estiment que les primes d’assurance ne sont pas un fardeau mais plutôt un investissement.
 
Les pays assurés par la CCRIF

Les 21 pays assurés par la CCRIF sont : Anguilla, Antigua et Barbuda, les Bahamas, Barbade, Bermudes, les Iles Vierges Britanniques, les Iles Caïmans, la Dominique, la Grenade, Haïti, la Jamaïque, Montserrat, St. Kitts et Nevis, Sainte Lucie, Sint Maarten, St. Vincent et les Grenadines, Trinidad et Tobago, Turks et Caicos, le Panama et le Nicaragua.  
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play