publicité

La pêche aux oursins gâchée par le mauvais temps

Les pêcheurs ont profité d'une campagne de quatre matinées (lundi 17 octobre, mardi 18 octobre, jeudi 20 octobre et vendredi 21 octobre) entre six heures et midi pour pêcher l'oursin blanc. En fin de semaine, c'est le moment du bilan et selon Olivier Marie-Reine, la météo a un peu gâché la pêche.

© MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE
  • Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Après quatre matinées depuis le lundi 17 octobre 6 heures, ce vendredi 21 octobre midi a marqué la fin de cette ruée vers le caviar des Antilles. Deux cents marins-pêcheurs ont pu profiter de cette aubaine. La dernière campagne de pêche à l'oursin blanc remonte à octobre 2015. Et cette fois encore, le kilo s'est négocié entre 60 et 70 euros. Mais selon Olivier Marie-Reine, président du comité régional de pêche et d'élevages marins, le bilan global est bien en deçà de celui qui était attendu. 

La faute à dame nature

 Ils s'attendaient à une année exceptionnelle. Mais entre la prospection une semaine avant la tempête Matthew et après, les oursins étaient nettement moins nombreux. De plus, durant deux jours sur les quatre autorisés, certains professionnels ont dû composer avec une forte houle. Les pêcheurs des Anses d'Arlet et de Sainte-Luce ont été les moins chanceux.
Mais toujours selon Olivier Marie-Reine, ils pourront rapidement se rattraper. Une nouvelle campagne de pêche est d'ores et déjà prévue durant le mois de décembre. 

Écoutez Olivier Marie-Reine, président du comité régional de pêche et d'élevages marins 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play