Pétards et feux d'artifice sont interdits en Martinique

vie locale
Pétards
Pétards et feux d'artifice. ©Martinique la 1ère
La préfecture de Martinique a décidé d'interdire temporairement l'usage des pétards et des feux d'artifice du 17 décembre 2021 au 9 janvier 2022. Pourtant, des marchands en vendent sur les routes.

Certains manifestent leur allégresse pour les fêtes de fin d’année en lançant des pétards ou des fusées de feux d’artifice. Mais "cette pratique est interdite et peut exposer les contrevenants à de lourdes sanctions" rappelle la préfecture de Martinique.

Une interdiction temporaire

Le 7 décembre 2021, Stanislas Cazelles, préfet de Martinique a pris un arrêté qui interdit l’usage "des artifices de divertissement du 17 décembre 2021 au 9 janvier 2022".

La détention et l’usage sont prohibés "sur la voie publique (ou / en) direction de la voie publique, dans les immeubles d’habitation ou en direction de ces derniers, dans tous les lieux où se fait un grand rassemblement de personnes, aux abords des établissements scolaires, des bâtiments hospitaliers, des crèches, des maisons de retraite et de convalescence, des lieux de culte".

Pourquoi cette interdiction ?

Cette décision est motivée, d’après les services de l’État, par "les dangers, les accidents et les atteintes graves aux personnes et aux biens". Cela peut également "provoquer un trouble à l’ordre public ou à sa tranquillité". Enfin "pour prévenir les risques que comporte l’usage des articles pyrotechniques et d’assurer la protection, la sécurité et la santé des personnes". 

Pourtant, malgré ce rappel, chaque année des marchands proposent à la vente pétards et feux d'artifice...sur le bord des routes.