Petits et grands découvrent la capoeira à l'Institut Martiniquais du Sport

danse
Démonstration Capoeira
Démonstration de capoeira à l'IMS dans le cadre du "Lyan’aj capoeira Martinique". ©Capture Facebook Capoeira Martinique
La première édition du "Lyannaj Capoeira" s'achève ce dimanche à l'Institut Martiniquais du Sport. Au programme de ces deux jours (22 et 23 août 2020 entre 9h et 17h30) des initiations à la capoeira, à la boxe thaï, du bèlè. L'occasion pour petits et grands de découvrir cet art martial brésilien.
Le bérimbau, instrument traditionnel, raisonne dans cette salle de l'Institut Martiniquais du Sport. Durant ce week-end (22 et 23 août 2020), l'espace accueille "Lyannaj Capoeira", une manifestation qui a pour but de promouvoir cet art martial brésilien.

Initié par Capoeira SSC Martinique, Jogamaré Brasil Martinique et Capoeira Martinique, trois associations de l'île, cet évènement permet aux débutants et aux confirmés de découvrir les mouvements acrobatiques et les techniques spécifiques liées à la capoeira.
Démonstration Capoeira
Démonstration de Capoeira à l'IMS dans le cadre du "Lyan’aj capoeira Martinique". ©Capoeira Martinique

Un art martial aux multiples facettes


Au-delà des initiations pour les enfants et les adultes, des stages de bèlè, de boxe thaï et de danmyé sont aussi proposés.
Encadré par des professionnels, le public découvre tous les aspects de la capoeira. Un art martial qui n'est pas un frein aux gestes barrières comme l'explique Pantera, instructeur.

C'est l'un des sports ou l'on peut travailler sans contact, on peut toujours travailler la technique. Il y a tellement d'aspects en capoeira, l'aspect chant, l'aspect musical, l'aspect danse. On peut travailler tout ça sans être proche de son partenaire.

Pantera, instructeur de capoeira

Auparavant la Martinique comptait six associations enseignant la capoeira aujourd’hui elles ne sont plus que trois. L'objectif de ces deux jours de promotion de la discipline est d’attirer de nouveaux pratiquants. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live