Plus de 200 militaires et fonctionnaires mobilisés pour une nouvelle opération "Week-end Bleu en Martinique"

sécurité
61d04ade67833_controle-gendarmerie.jpg
Contrôle de la gendarmerie en Martinique (image d'illustration). ©Facebook Gendarmerie de Martinique
Le contexte actuel de forte circulation du Covid a amené les autorités à prendre des dispositions pour contrer l'épidémie. La préfecture de Martinique a relancé l'opération "Week-end Bleu. Les forces de l'ordre veilleront à l'application des mesures sanitaires pendant trois jours à partir du vendredi 07 janvier 2022.

Le dernier point hebdomadaire de l'ARS (Agence Régionale de Santé) de la Martinique du mardi 02 janvier 2022 mettait  en évidence, une tendance  toujours à la hausse pour les chiffres du Covid.

Sur une semaine, entre le 27 décembre 2021 et le 02 janvier 2022, les laboratoires, pharmacies et professionnels de santé ont recensé 1686 nouveaux cas positifs à la Covid-19. 

Compte tenu de la forte dégradation des indicateurs épidémiologiques depuis 48 heures, le préfet de la Martinique relance l’opération * week-end bleu . les  07, 08 et 09 janvier 2022. 

Recherche gendarmerie
Image d'illustration. ©Facebook Gendarmerie

Les forces de gendarmerie et de police multiplieront les contrôles "sur toute l’île de jour comme de nuit, sur terre comme sur mer". Plus de deux cents militaires sont mobilisés pour cette nouvelle opération.

Les contrôles concerneront :

  1. le respect du couvre-feu entre 20h et 05h ;
  2. • l’interdiction des regroupements non autorisés de plus de 6 personnes sur la voie publique ;
  3. l’interdiction des pique-niques sur les plages ;
  4. le passe sanitaire et le port du masque dans les établissements exerçant une activité de loisirs, culturelle et de restauration.
  5. l’interdiction de mise en couple des bateaux et la jauge de 6 personnes à bord pour les bateaux privés.

"Les contaminations explosent depuis Noël. Nous renforçons les contrôles mais chacun doit prendre ses responsabilités et rester chez lui ce week-end dans la mesure du possible, pour ne pas attraper et/ou transmettre le virus", indique la préfecture.