Plusieurs dirigeants de la coopérative Madivial entendus par les douaniers

sécurité
Siège de la douane Martinique
Le siège de la direction de la douane à Cluny (Fort-de-France). ©Martinique la 1ère

Le nom de la coopérative d’éleveurs Madivial revient dans l'actualité. Plusieurs de ses dirigeants sont auditionnés par les services des douanes depuis mardi dernier (18 mai 2021).

Depuis mardi matin (18 mai 2021) le président de Madivial Ange Milia, est auditionné à la douane dans le cadre d’une garde à vue qui a été prolongée de 24 heures. Ange Milia a passé la nuit au siège de la douane à Cluny (Fort-de-France).

Selon nos informations, d'autres membres de la direction sont aussi entendus.

Pourquoi cette audition ?

 

S'agit-il d'entendre les dirigeants de la coopérative sur la captation ou la gestion de fonds européens ? Un sujet qui revient lorsque l’on évoque le nom de Madivial ? Aucune précision pour l'instant. Selon nos sources, il n’y  aurait pas d’éléments probants attestant de faits qui pourraient être reprochés à Ange Milia.

Dans le milieu de l’élevage, certains avaient déjà accusé Madivial et son président de détournements de fonds européens et avaient été condamnés pour diffamation.

Ange Milia est assisté par le bâtonnier Philippe Senart qui a décidé pour l’instant de ne pas s’exprimer sur ce dossier au contraire du collectif des éleveurs de Madivial. 

Nous Éleveurs de Madivial ne comprenons pas pourquoi il paraît si suspect que des Martiniquais réussissent Ensemble ! Nous Éleveurs de Martinique, nous opposons fermement à ce Harcèlement, cette persécution récurrente alors que rien ne nous incrimine, RIEN ! 

Le Collectif des Éleveurs de Madivial.