martinique
info locale

Philippe Pierre-Charles le secrétaire général de la CDMT auditionné par la police suite à une grève de 2017

société
Philippe Pierre-Charles
Philippe Pierre-Charles à sa sortie du bureau de police vendredi 19 juillet 2019 ©Martinique la 1ère
Philippe Pierre-Charles, secrétaire général de la CDMT, a été entendu par la police, ce vendredi 19 juillet 2019. ll lui est reproché des faits d’entrave à la liberté du travail car les accès de la collectivité avaient été bloqués lors d'une grève du personnel de la CTM de novembre 2017.
Un syndicaliste était convoqué devant la police, ce vendredi 19 juillet 2019. Philippe Pierre-Charles le secrétaire général de la CDMT(Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs) s'est expliqué sur la grève du personnel de la CTM de novembre à décembre 2017. Il lui est reproché des faits d’entrave à la liberté du travail car les accès de la collectivite avaient été bloqués à l’époque. 

L'audition libre de Philippe Pierre-Charles a duré 75 minutes au commissariat de Fort-de-France. Le syndicaliste est ressorti libre, sans connaitre la suite qui sera donnée à la plainte déposée par le président du conseil exécutif de la CTM.
Philippe Pierre-Charles
Des militants de la CDMT et de la CGTM ont attendu la sortie du leader syndicaliste Philippe devant le commissariat de Fort-de-France. ©Stéphanie Octavia
Des militants des la CDMT et de la CGTM ont apporté leur soutien au syndicaliste pendant son audition au commissariat de Fort-de-France. Une convocation qui ne passe pas du tout dans le monde syndical, d’autant qu’elle fait suite à une plainte de l’exécutif de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique)

Le syndicat CGTM (Confédération Générale du Travail de la Martinique) fait part de sa solidarité avec la CDMT et dénonce fermement la démarche d'Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif de la CTM.

Gabriel Jean-Marie