"Polémique stérile" répond la présidente de la Mission Locale sud aux accusations de chasse aux sorcières

politique
Mission locale du sud
Les dirigeants de la Mission Locale du sud avec leur avocate (robe noire) ©Martinique 1ère
"Chasse aux sorcières politique à la mission locale sud" ! C'est l'accusation portée par deux cadres mises à pied sans salaires. La présidente de la structure considère qu'il s'agit là de polémique stérile.
Après deux mois de silence, Josiane Pinville, conseillère de l'Assemblée de Martinique et présidente de la Mission Locale du sud, Fabrice Marie-Luce, le directeur et l'avocate de la structure ont répondu aux accusations des deux cadres mises à pied à titre conservatoire, sans rémunération depuis le 8 novembre 2016.

Deux cadres accusées de harcèlement par une employée. Les deux femmes parlent de chasse aux sorcières. La présidente de la structure considère qu'il s'agit là de polémique stérile.
La Mission Locale du sud est au coeur d'une polémique après la mise à pied de deux cadres ©martinique