publicité

Le populaire prêtre Olivier-Marie Lucenay va quitter la Martinique

Olivier-Marie Lucenay, l'un des prêtres les plus populaires de l'église catholique de Martinique, doit quitter l'île pour rejoindre la paroisse de Versailles dans quelques semaines.

Olivier Lucenay est prêtre depuis le 23 novembre 2014 © dieumesttemoin
© dieumesttemoin Olivier Lucenay est prêtre depuis le 23 novembre 2014
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
David Macaire, l’évêque de l'église catholique de Martinique annonce des changements. Ainsi, le père Olivier-Marie Lucenay est mis à la disposition de la *Communauté de l'Emmanuel pour le diocèse de Versailles. Il doit quitter la Martinique à la fin du mois d’août. Sa mission prend effet au 1er septembre 2018. "Cela lui permettra de faire le point et de s’enrichir d’autres expériences", a confirmé David Macaire samedi soir (23 juin 2018), sur Radio Saint-louis, la radio catholique martiniquaise.

Je vais continuer à faire ce que je fais ici mais à Versailles
 

Le départ d’Olivier Marie Lucenay ne serait pas la conséquence d’un "kankan" avec Monseigneur assure l'intéressé, contrairement à certaines rumeurs entendues dans le monde catholique local. "Je suis membre de la communauté de l’Emmanuel et à ce titre, l’évêque a validé une demande de mission du diocèse de Versailles pour renforcer une équipe de jeunes prêtres. Je vais continuer à faire ce que je fais ici mais à Versailles", explique le prêtre.

Un talent incomparable pour "évangéliser"


Olivier Lucenay est né au Robert en 1982. C’est là qu’il a grandi et passé son adolescence avant de rejoindre Paris, pour suivre sa formation de séminariste au collège des Bernardins à Paris V. Membre effectivement de la communauté de l’Emmanuel, il a été ordonné diacre le 22 juin 2013, dans la paroisse Notre-Dame du Rosaire à Paris. Il est ordonné prêtre depuis le dimanche 23 novembre 2014 à la cathédrale de Fort de France.Il est devenu populaire en raison de son talent pour évangéliser, notamment auprès des jeunes et par la musique. La musique a une importance considérable dans sa vie. "J'ai été initié très tôt par mon papa, qui m'a appris à jouer du tambour", dit-il. Il est convaincu que les musiques de la jeunesse d'aujourd'hui : Reggae et dance hall, sont vecteurs d’émotion, mais aussi de transmission de la foi. L'un de ses derniers titres, "Freedom Frè Mwen", a marqué les esprits.
Freedom - Frè Mwen
Frè Mwen Freedom(Père Olivier-Marie Lucenay) Holy Caribbean Street A/C : Olivier-Marie Lucenay
Le père Olivier-Marie Lucenay a été vicaire de la paroisse de Saint-Christophe/ Sainte-Thérèse à Fort-de-France de 2014 à 2016. Vicaire à la paroisse du Lamentin en 2016-2017 aux côtés du père Pierre Henderson. Et depuis janvier 2018, il s’occupe en particulier des étudiants du campus de Schoelcher. À ce titre il célébrera ses deux dernières messes ce dimanche (24 juin 2018) et dimanche prochain (1er juillet 2018). "Je ne pars définitivement, ma mission est de 3 ans", rassure-t-il, à l’adresse de ses nombreux inconditionnels.

*La Communauté de l’Emmanuel est née dans l’élan du renouveau de l’Eglise Catholique de la fin du XXe siècle. En 1992, la Communauté a été reconnue par le Saint Siège, elle rassemble des prêtres, des consacrés, des familles et des célibataires qui témoignent de l’ecclésiologie de communion encouragée par le Concile Vatican II. Aujourd'hui, la communauté est présente dans 60 pays. Elle touche chaque année à travers ses activités apostoliques plusieurs centaines de milliers de personnes.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play