Porto-Rico encaisse le choc de 2 séismes majeurs

monde
Porto Rico séisme
Guanica, l'église de la ville a été detruite ©elnuevodia
Dans les communes côtières du sud-ouest de Porto-Rico, la population tente de faire face à la destruction massive laissée par l’impact de 2 séismes violents qui ont frappé le pays en l’espace de 24 heures. Des centaines de maisons sont détruites. Eau et électricité sont coupées.  
À Guanica, une ville de près de 10.000 habitants, comme dans d'autres provinces du sud-ouest de Porto-Rico, c’est l’heure de commencer le nettoyage. Près de 300 maisons sont endommagées. Il n’y a ni eau ni électricité. La population est traumatisée. Beaucoup préfère dormir dehors. On craint les répliques qui pourraient faire tomber les maisons déjà fragilisées par les séismes.
Porto-Rico séisme
Porto-Rico beaucoup de sinistrées vivent dehors après des séismes. ©elnuevodia
Beaucoup de bâtiments ne respectaient pas les normes parasismiques. Construites sur pilotis, des maisons en béton avaient également des toits de béton. Les colonnes ont cédé sous des poids excessifs.
Porto-Rico : maison endommagée
À Porto-Rico beaucoup de domiciles ne sont pas aux normes parasismiques. ©telemundo
Porto Rico Wanda Vazquez
Wanda Vazquez, gouverneur de Porto Rico visite les régions sinistrées. ©elnuevodia

Etat d'urgence décrété par Wanda Vazquez, gouverneur de Porto Rico


Plus de 2.000 personnes sont sans domicile. Elles se sont réfugiées dans les abris d’urgence gouvernementaux. Les écoles sont fermées. Beaucoup sont détruites. Seuls les premiers intervenants sont sur le terrain avec des ingénieurs pour vérifier l’état des bâtiments publics.
Porto Rico
École endommagée à Guanica. ©telemundo
La centrale électrique à Guayanilla, une ville fortement touchée, a été abimée. Cette centrale approvisionne le quart de tous les abonnés de Porto-Rico. Depuis les séismes, des centaines de milliers de foyers dans l’île n’ont pas de courant. Selon les autorités, le service pourrait être compromis pendant plusieurs mois. Le réseau de distribution d’eau potable est également coupé.
Porto-Rico
La centrale électrique Costa Sur est hors service. ©elnuevodia

Depuis le 29 décembre 2019, 500 secousses enregistrées dans le sud-ouest de Porto Rico

 

Les mouvements de terre étaient devenus le quotidien des 240.000 habitants des villes de Poncé, Yauca, Guanica et Guayanilla. Ils étaient plus proches de l’épicentre des deux tremblements de terre qui ont frappé tôt dans les matinées du lundi 6 et mardi 7 janvier 2020, quand la majorité des habitants était encore au lit.

Porto-Rico
La carte de séismes de l'USGS montrant la concentration des séismes dans le sud-ouest de Porto Rico. ©twitter

L’USGS (Commission Géologique des Etats-Unis) travaille avec l’Université de Porto Rico à Mayaguez sur l’installation de plus de capteurs de mouvement de terre dans la région. Le site web de l’USGS affirme que la distance entre les épicentres des deux séismes n’était que de 12 kilomètres. L’intensité des chocs a été aussi importante à cause de la faible profondeur de l’épicentre enregistré à seulement 10 kilomètres.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live