Pourquoi les chasseurs de Martinique sont-ils mécontents ?

manifestation
Manifestation des chasseurs non loin de l'aéroport du Lametin. ©Jean-Marc Kennenga
Un groupe de chasseurs s’était positionné (samedi 1er octobre 2022), sur le parcours du cortège ministériel pour l’interpeller sur la suspension de la chasse par référé, annoncée il y a quelques jours.

Plus de 70 chasseurs attendaient Gérald Darmanin, le ministre de l'intérieur et des Outre-mer, samedi après-midi (1er octobre 2022), à son arrivée en Martinique. Certains s'étaient placés sur le parcours du cortège ministériel pour l'interpeller en particulier sur la décision prise par référé de suspendre la chasse, pourtant ouverte depuis le 31 juillet 2022.

Chaque année, l'autorisation préfectorale est valable de fin juillet jusqu'à la mi-février. Mais un référé déposé le 31 août par la Ligue pour la protection des oiseaux d'Allain Bougrain-Dubourg, a obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif.

"On a été surpris cette année", déclare Fabrice Tosato, ornithologue de la fédération des chasseurs de Martinique.

Les autorités ont eu vent de cette manifestation et ont choisi de la contourner.

Les membres de la fédération ont tout de même brandi leurs pancartes