martinique
info locale

La pré-éclampsie inquiète en Martinique et en Guadeloupe

santé
Femme enceinte
©DR
Cette maladie, que l'on retrouve chez 3,3% des femmes enceintes aux Antilles, est plus prégnante ici que dans l'Hexagone (2%). La pré-éclampsie peut avoir des conséquences graves pour la maman et son foetus. En Martinique le CPDP propose donc un dépistage dès le 1er trimestre.
Beyoncé ou Kim Kardashian l'ont fait connaître. Les deux stars ont effectivement du affronter la pré-éclampsie durant leur grossesse. Pourtant en France, la maladie est encore très peu connue. Avec des conséquences graves pour la maman et son foetus, elle touche surtout les populations noires même si les populations leucodermes ne sont pas épargnées pour autant.
 

Qu'est-ce que la pré-éclampsie ?


La pré-éclampsie (PE) survient uniquement chez les femmes enceintes, à partir du 2e trimestre. Hypertension artérielle, albumine dans les urines et parfois même, œdèmes des membres inférieurs, les symptômes sont connus. Mais ce sont les conséquences qui font craindre le pire : atteinte rénale, hépatique, neurologique, hématologique chez la mère. Retard de croissance, mort fœtale in utéro, hématome rétro placentaire pour le bébé.
Les causes de la Pré-éclampsie sont liées à un défaut de développement du placenta. En cas de PE, celui-ci est "bouché" par de multiples dépôts.

Les précisions du Professeur Vassilis Tsatsaris.

Pr Vassilis Tsatsaris, gynécologue obstétricien à la maternité de Port-Royal à Paris

Un dépistage dès le 1er trimestre de grossesse


Le CPDP (le Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Prénatal) de Martinique a donc lancé fin 2019 la possibilité pour les femmes enceintes de dépister la Pré-éclampsie dès leur premier trimestre de grossesse. 70% des patientes à risque sont effectivement "dépistables". Le test repose sur les caractéristiques maternelles (poids,taille…), les antécédents médicaux et obstétricaux, la mesure de la tension Artérielle, le doppler utérin et le dosage de marqueurs sériques de la trisomie 21.

Dès l'échographie du premier trimestre, le personnel du CPDP propose donc ce dépistage afin de déterminer les risques. Il faut attendre les résultats des marqueurs sériques pour avoir le risque final. Si celui-ci est supérieur à 1/100 une prévention de la Pré-éclampsie par Aspirine est proposée.