Préavis de grève du syndicat CSTM contre des emplois menacés

social
Conférence de presse CSTM
La centrale syndicale a organisé une conférence de presse. ©Patrice Chateau-Degat
Selon le syndicat, les entreprises profitent de la pandémie de Covid-19 et du travail partiel pour licencier. La CSTM a organisé une conférence de presse vendredi 20 novembre à la maison des syndicats à Fort-de-France pour dénoncer ces pratiques et annoncer un préavis de grève pour lundi 23 novembre
Il y avait de nombreux points à l'ordre du jour de cette conférence de presse organisée par la Centrale Syndicale des Travailleurs Martiniquais (CSTM). Cependant l'accent a été mis sur la situation sociale et économique liée à la pandémie de Covid-19.
En effet, selon le syndicat, les entreprises profitent de la crise sanitaire et du travail partiel pour licencier les salariés. 

Écoutez Bertrand Cambusy, secrétaire général CSTM, interrogé par Jean-Baptiste Anatole. 

Bertrand Cambusy

Ainsi, la CSTM appelle toutes les centrales à se rassembler pour faire front commun. Elle annonce qu'un préavis de grève est déposé pour le lundi 23 novembre 2020.