Le Prêcheur hisse le drapeau rouge vert noir

politique
Drapeau
Le drapeau rouge-vert-noir est à coté de l'écusson de la commune, du drapeau de l’Europe, de celui de la France au frontispice de la mairie du Prêcheur. ©Martinique la 1ère
La commune du Prêcheur a hissé le drapeau rouge vert noir, ce mardi (19 mars). Il flotte aux côtés des drapeaux français et européen, pour une durée provisoire, à l’occasion des 180 ans de la commune.
Depuis mardi (19 mars 2019), le Prêcheur affiche bien haut le drapeau rouge vert noir. Il a été hissé à l'occasion des 180 ans de la commune. Mais la décision du conseil municipal divise la population du Prêcheur.

"C'est une décision du conseil municipal", explique Marcelin Nadeau, le maire de la commune. "Nous l'avons précédemment déployé à plusieurs reprises, notamment en 2017, pendant une semaine, autour du 22 mai. Également en 2018, pendant tout le mois de mai pour commémorer à la fois la résilience préchotine par rapport à l'éruption de 1902 et à l'insurrection anti-esclavagiste victorieuse de 1848".
 

Des drapeaux qui peuvent cohabiter


Il y a désormais quatre drapeaux sous le fronton de la mairie : celui de la commune avec son écusson, le bleu-blanc-rouge de la France, les douze étoiles sous fond bleu de l'Union Européenne, et le rouge vert noir de la Martinique.

Nous demeurons le peuple martiniquais, affirme le maire du Prêcheur.

Pour Marcelin Nadeau, c'est "le symbole de l'identité du peuple martiniquais et de notre existence au monde. Les Martiniquais ont fait le choix d'être dans la République française, d'où le drapeau bleu blanc rouge. Dans l'Europe, nous y sommes, donc le drapeau européen. Mais nous devons affirmer à la face du monde qu'au-delà de cette relation, nous demeurons le peuple martiniquais".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live