martinique
info locale

Le Premier ministre de Grenade accuse les médecins du centre hospitalier d'être "des voleurs"

monde
Keith Mitchell
Keith Mitchell, Premier ministre de Grenade ©flickr
Keith Mitchell, Premier ministre de Grenade accuse les médecins et d'autres salariés du centre hospitalier de voler de la nourriture et du matériel sur leur lieu de travail. Le corps médical demande des excuses au Premier ministre qui dénoncent aussi d'autres services de l'État.
C'était à Brooklyn, à New York, lors d'une rencontre avec la diaspora de Grenade que le Premier ministre, Keith Mitchell a fait sa déclaration. Il a accusé les médecins, les infirmières et d'autres employés du centre hospitalier situé dans la capitale Saint-Georges, d'être des voleurs. 
Grenade Centre hospitalier
Grenade, centre hospitalier dans la capitale St. Georges ©grenadanow
Keith Mitchell, âgé de 72 ans, est venu pour parler d'un programme d'assurance médicale, une sorte de sécurité sociale, qu'il souhaite mettre en place à Grenade. Il a oublié son discours et en présence de son ministre de la santé, il a attaqué le corps médical.
 

"On peut identifier une centaine de médecins et une centaine d'infirmières par leur niveau d'incompétence et pour l'ampleur des objets qu'ils volent. Plus on achète, plus ils volent. C'est la vérité," a annoncé le premier ministre sans toutefois, fournir de preuves.


L'association des jeunes médecins de Grenade a vite réagi à ces accusations.
 

"Nos membres demandent des excuses. Si notre Premier ministre se fait des soucis pour le secteur de la santé, pour nos malades, il présentera des excuses", a déclaré Marvin Corion, président de l'Association des Jeunes Médecins de Grenade.


Le Premier ministre a publié un communiqué pour modifier ses propos. Il voulait parler de manière générale de l'état du service public qui est gangrené par les vols de matériel et de fournitures. "Ce n'était pas mon intention de diffamer tous le monde dans le secteur de la santé," a déclaré Keith Mitchell. Il a ajouté que les vols ont lieu dans tous les services de l'État. Il a cité le ministère de l'infrastructure et de développement, les services des douanes, le département des impôts et le bureau chargé des importations.
 
Publicité