martinique
info locale

Près de 2000 participants aux quatre parades en pyjama du lundi gras à Schoelcher

carnaval
carnaval
défilé en pyjama du lundi gras à Terreville (Schoelcher) ©JCS
Nuisettes, peignoirs, T-shirts de nuit, caleçons… étaient de rigueur ce lundi gras (4 mars) pour le défilé en pyjama à Schoelcher. Les différents groupes partis à 5 heures 30 de quatre points (Cluny, Terreville, Démarche et Ravine Touza) ont convergé vers le centre-ville jusqu’à la place des Arawaks
Pendant le carnaval, il y a des traditions qui se maintiennent d’année en année, comme le défilé en pyjama de Schoelcher. Dès cinq heures du matin, ce lundi 4 mars 2019, plusieurs centaines de carnavaliers ont pris d’assaut les quartiers de Cluny, de Terreville, de Démarche et de Ravine Touza. 
Au premier chant du coq à 5 heures, en pyjama, et au rythme des chansons et paroles, les participants du vidé ont pris la direction du bourg de Schoelcher, sous escorte policière municipale.
carnaval
Quatre groupes ont convergé vers le centre-ville ©JCS

Au rythme de quatre groupes


Nuisettes, peignoirs, T-shirts de nuit, liquettes, caleçons, pyjamas de circonstance…tous les codes vestimentaires sont mis en évidence. Il y a aussi dans la foule ceux qui reviennent des soirées carnavalesques et qui se sont donnés à coeur joie dans les groupes au rythme de "Vakaband 972", "Alliance 972", "Toujou Soupapé Vidé", "les Colibris" et "972 degrés", un groupe de la région parisienne. 

Au pas cadencé ils ont rapidement avalé les kilomètres dans les zones populaires en cooptant au passage badauds et indécis. 
Après 1H30 de défilé, les quatre groupes (de Cluny, de Terreville, de Démarche et de Ravine Touza) sont arrivés à Schoelcher pour un final musical. La fusion des groupes représente près de 2000 personnes sur la place des Arawaks. 

(Re)voir le Facebook live de Martinique la 1ère de ce lundi 4 mars 2019Il n'a manqué que le pain au beurre et le chocolat. À voir pour l'année prochaine.
Publicité