Les prix du rhum pourraient augmenter plus rapidement que prévu

agriculture
Rhums
Les rhums de Martinique ©(FB, AMPI)
Les députés ont finalement voté un amendement pour que l'alignement à la hausse de la fiscalité des spiritueux en Outre-mer sur celle de la métropole se fasse finalement sur quatre. En attendant que le texte passe au Sénat, les producteurs ne cachent pas leur inquiétude. 
Taxer le rhum pour lutter contre l'alcoolisme, c'est le nouvel amendement adopté ce jeudi 25 octobre par les députés à l'Assemblée nationale. 
L'alignement à la hausse de la fiscalité des spiritueux en Outre-mer sur celle de la métropole prévue sur 10 ans se ferait finalement sur 4 ans. 

Le texte doit maintenant passer au Sénat


Si les sénateurs confirment ce texte, le prix des bouteilles de rhum devrait être taxé plus lourdement et pourrait sérieusement augmenter de 30 à 40 % d'ici 2023.

C'est la douche froide pour les producteurs qui sont inquiets. 

(Re)voir le reportage de Dominique Legros et Bianca Caréto. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live