publicité

Les produits stupéfiants circulaient par colis entre la Martinique et la France

Un vaste trafic de stupéfiants cocaïne-cannabis entre la Martinique et la France a conduit à l'interpellation de 18 personnes lundi 14 mai. Neuf personnes ont été placées en détention provisoire, trois autres placées sous contrôle judiciaire. 
Les investigations se poursuivent.

Le procureur a organisé une conférence de presse ce vendredi 18 mai à son bureau à Fort-de-France. © William Zébina
© William Zébina Le procureur a organisé une conférence de presse ce vendredi 18 mai à son bureau à Fort-de-France.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Il s'agissait d'un trafic "bien établi qui permettait aux principaux protagonistes de vivre avec un train de vie qui était loin d'être négligeable", affirme Renaud Gaudeul, le procureur de la République.
Des stupéfiants, de l'argent, des armes et des objets ont été saisis. © William Zébina
© William Zébina Des stupéfiants, de l'argent, des armes et des objets ont été saisis.
Ainsi, "36 kilos d'herbes de cannabis, des sommes en numéraire qui dépasse les 40 000 euros, 5 véhicules dont deux deux-roues et également plusieurs produits de luxe pour une valeur estimée assez largement supérieure à 20 000 euros" ont été saisis. 



18 personnes interpellées à Saint-Joseph 




Les interpellations de lundi 14 mai ont eu lieu à Saint-Joseph, à Fort-de-France, en région parisienne et à l'aéroport du Lamentin. "C'est l'aboutissement d'une longue enquête qui a commencé il y a maintenant un peu plus d'un an. La brigade territoriale de Saint-Joseph avait eu la connaissance d'un trafic de produits stupéfiants qui se déroulait dans l'une des cités de la commune".
ajoute le procureur de la République

Ce trafic de stupéfiants se faisait par envoi de colis entre la Martinique et la France avec deux produits. De la cocaïne de la Martinique jusqu'à la France et dans l'autre sens, de la résine de cannabis. 

"Au total, les investigations ont permis de retracer près de 17 envois de colis contenant de la cocaïne pour une quantité qui peut être évaluée à 300 kilos", assure le procureur. 


36 kilos d'herbes de cannabis ont été saisis. © William Zébina
© William Zébina 36 kilos d'herbes de cannabis ont été saisis.
Plusieurs personnes ont été mises en examen de divers chefs d'accusation notamment "fait de trafic de produits stupéfiants, faits de tentative d'homicide volontaire pour certains d'entre eux blanchiment de trafic de produits stupéfiants et des faits de non-justification de ressource".
Neuf personnes ont été placées en détention provisoire, trois autres placées sous contrôle judiciaire. 



Les investigations ne sont pas terminées et se poursuivent sous l'égide d'un magistrat à Fort-de-France. Ainsi, d'autres personnes pourraient être interpellées dans le cadre de ce dossier. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play