martinique
info locale

Le projet NEMO commence "à faire débat"

énergie
Réunion en mairie
Réunion à la mairie de Case-Pilote à propos du projet NEMO ( jeudi 15 mars 2018). ©Mairie Case Pilote
Alors qu'à l'époque, l'enquête publique n’a guère intéressé la population, aujourd'hui, le maire de Case-Pilote tente de mobiliser ses collègues et la population contre le projet NEMO de centrale d'énergie thermique des mers au large de Bellefontaine. 
"Produire de l’électricité tout près de la Martinique avec des manipulations importantes d’ammoniaque" : c’est non! disent certains. La riposte contre le projet NEMO s’organise. Le projet de cette centrale d'énergie thermique des mers a été lancé depuis plusieurs années et a fait l’objet d’une enquête publique qui n’a guère intéressé la population ni même des nombreux élus mais c’est peut-être en train de changer.

Ralph Monplaisir (LREM*), le maire de Case-Pilote veut alerter "sur le caractère dangereux du projet", selon lui.

Hier soir jeudi 15 mars 2018), à la mairie, il avait convié la population à une réunion d’information. Une cinquantaine de personnes étaient présentes et des maires comme Félix Ismain (PPM*) de Bellefontaine, Frédéric Buval (PS*) de Trinité, Christian Rapha (LREM) de Saint-Pierre ou encore Gilbert Couturier (MIM*) du Gros-Morne.

Manuel Larade a recueilli la réaction de quelques administrés qui semblent s'emparer du sujet. "Il y aura toujours un danger", considère l'un des participants.

Avis du public sur le projet NEMO

 

*LREM La République En Marche
PPM Parti Progressiste Martiniquais
PS Parti Socialiste
MIM Mouvement Indépendantiste Martiniquais
Publicité