martinique
info locale

Un projet de valorisation de la bagasse retenu lors du concours de start up-innovantes sur le développement durable

famille
Start-UP
l'équipe gagnante du concours 56 h pour créer une star-up ©E. N
"Des bouchons à base de Bagasse" c'est le projet retenu lors du concours des 56 heures pour créer une start-up. La manifestation . s'est terminée, dimanche 17 novembre 2019 au Lamentin, par un grand oral sur les problématiques de développement durable et de l'économie circulaire.

Les étudiants venus de plusieurs contrées du globe (Sénégal, Mexique,Canada, Côte d’Ivoire, Haïti et France) pour participer à la 3e édition du "I am the startup Boss" (ITSB). 

Placée sous le signe de la recherche d’impact, plusieurs thématiques ont été abordées dans le cadre de l'économie circulaire et du développement durable. Les participants se sont retrouves pour la phase finale devant un jury d’experts composé de partenaires institutionnels et privés.

56 heures pour créer une start-up à impact


Le projet retenu consiste à remplacer les bouchons synthétiques par d'autres conçus à partir de déchets de bagasse (résidu du broyage des tiges de canne à Sucre). Cette dynamique de développement durable touche à l'économie circulaire. La conception du projet s'est réalisée lors d'une épreuve qui a duré 56 heures.

Start up
Après discussions avec les candidats, le jury a délibéré. ©D. Bétis

Pendant le grand oral chaque équipe avait trois minutes pour défendre son idée, avant de répondre aux questions du jury. Après délibération, l'équipe "Bagasson", composée de Louise Foglia, William Des Marais (Canada), Nadine Castro, Esau Emmanuel Rodriguez Mendez (Mexique), Mathilde Charmet et Andy Bellegarde (Martinique), remporte le challenge sur les 8 groupes en compétition.

Un événement social ouvert sur l’entreprenariat et la recherche.

 

L'objectif affiché est de donner aux jeunes de Martinique et d'ailleurs, quelles que soient leurs origines sociales, la change de participer à la construction économique sociale et environnement du monde. "Les jeunes qui ont participé à cette opération ont consolidé bien des acquis sur l'entreprenariat, le vivre ensemble et les connaissances pour aborder les défis à venir" précise Jean-Yves Aglaé de l'association Martinique Tech.

Les vainqueurs bénéficieront d'un accompagnement et des dotations de partenaires économiques. L'entreprise La Mauny de Martinique spécialisée dans la production de rhum soutient l'idée et mettra à disposition de l'équipe gagnante la bagasse.

Publicité