publicité

Les propriétaires de l'avenue Maurice Bishop risquent de n’être jamais payés

Dans le dossier du TCSP, de nombreux propriétaires de l’avenue Maurice Bishop n’ont pas été payés pour leurs expropriations. En plus de l'argent qui a "disparu", la SODEM (Société d'Équipement de la Martinique) a connu la cessation de paiement puis la liquidation.

Avenue Maurice Bishop à Fort-de-France. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Avenue Maurice Bishop à Fort-de-France.
  • Cécile Marre - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Les propriétaires de l’avenue Maurice Bishop expropriés pour permettre le passage du Transport Collectif en Site Propre toucheront-ils un jour l'argent qui leur est dû ?
 Ils sont 35 à avoir été expropriés ou déplacés entre 2006 et 2015. La SODEM (Société d'Équipement de la Martinique), leur droit entre 1000 et 200 000 euros.



Trois millions et demi versés par le syndicat mixte du TCSP sur les comptes de la SODEM ont disparu, et la société d’économie mixte a été liquidée.

 Selon les avocats, les choses se présentent plutôt mal. Ces petits propriétaires risquent de n’être jamais payés. 



(Re)voir notre enquête avec les images de Stéphane Petit-Frère et Thierry Maisonneuve. 
sodem 2

 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play