Quatre personnes secourues dans le canal entre Sainte-Lucie et Saint Vincent et Grenadine

sauvetage
sauvetage yole
Les quatre occupants de la yole sainte-lucienne "To God be the Glory" sont sains et saufs. ©Préfecture Martinique
Opération de sauvetage réussie dimanche matin (30 décembre 2018). Quatre naufragés dans une yole pavillon de Sainte-Lucie ont été secouru alors qu'il était à la dérive dans le canal entre Sainte-Lucie et Saint Vincent et Grenadine. Sains et saufs, ils ont été raccompagnés sur leur île. 
C'est grâce à l'action coordonnée des différents moyens du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en mer (CROSS Antilles-Guyane) que les quatre naufragés de la yole sainte-lucienne "To God be the Glory" sont sains et saufs. 
 

À la dérive durant plusieurs heures


L'alerte a été émise à 15 heures samedi 29 décembre 2018 par la Saint-Lucia Marine Police Unit. La yole dérivait depuis la veille dans le canal entre Sainte-Lucie et Saint Vincent et Grenadine.

En charge de la coordination des opérations, le CROSS AG a mobilisé l'avion de la Douane "le Galaxy" ainsi que l’avion spécialisé de la Barbade, pour couvrir de larges zones de recherche. 

Finalement la yole de pêche a été localisée par l’avion de la Douane le dimanche matin (30 décembre 2018). Pris en charge par un tanker des Bahamas, les quatre naufragés ont ensuite été transférés chez eux en soirée sur le patrouilleur léger des garde-côtes de Sainte-Lucie.

Selon la préfecture, "la yole n’était pas équipée de moyen de radiocommunication ni d'équipements de sécurité permettant de signaler la détresse (balise de détresse 406 MHz COSPAS-SARSAT, feu rouge parachute, fumigène, etc.) ou de faciliter la relocalisation par les moyens de recherches". Ainsi l'autorité rappelle "la nécessité de vérifier la présence de ces équipements de sécurité avant de prendre la mer et de disposer de moyen de radiocommunication VHF permettant de communiquer directement avec le CROSS AG". 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live