publicité

Que deviendront l'AFPA et ses 130 salariés ?

Le tribunal de commerce de Fort-de-France doit se prononcer sur la situation de l'Association pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), le 18 octobre. L'organisme, en redressement judiciaire depuis trois mois, a une dette de plus de 10 millions d'euros. 130 salariés sont concernés.

L'AFPA est une véritable institution en Martinique. La structure existe depuis plus de 50 ans. © D.R.
© D.R. L'AFPA est une véritable institution en Martinique. La structure existe depuis plus de 50 ans.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Quel sera le sort de l'AFPA et de ses 130 salariés ? Le tribunal de commerce de Fort-de-France devrait se prononcer sur la situation de l'Association pour la Formation Professionnelle des Adultes, le 18 octobre prochain. L'organisme est en redressement judiciaire depuis le mois de juin. Sa dette s'élèverait à plus de 10 millions d'euros. "Depuis 2011, nous avons assisté à une baisse de la subvention régionale, de 14 millions à 8 millions d'euros", explique Gilles Marthe, le président de l'AFPA. "Pour l'exercice 2015, elle est de 6,5 millions d'euros. Il y a eu un manque à gagner significatif qui a généré la situation actuelle", estime-t-il.

Une nouvelle structure dans les cartons

L'année dernière, l'ancienne équipe menée par Serge Letchimy avait voulu la création d'un EPIC (Établissement Public à caractère Industriel et Commercial) pour gérer l'organisme. C'était une décision de l'équipe Letchimy, alors aux commandes de l'ancienne Région. Aujourd'hui, l'équipe dirigeante de la CTM a déjà expliqué qu’elle ne paierait pas ses arriérés. Elle préfère créer une autre structure, un institut martiniquais de formation professionnelle pour adultes. Il devrait se voir attribuer un budget pour recruter le personnel qui devra assurer la formation des Martiniquais grâce à un contrat de service public passé avec la CTM. Quel sera le montant de cette enveloppe ? Combien de salariés seront repris ? Pour l'instant, ces questions restent sans réponse.

En attendant, "l'AFPA continue de fonctionner", assure Gilles Marthe. Chaque année, l'Association forme près de 1 000 personnes. 1 475 042 822

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play