publicité

Quel avenir pour le Diamond Rock ?

L'hôtel situé dans la commune du Diamant, est fermé depuis 2013. Un nouveau complexe doit être construit sur ce qui est désormais un champ de ruines. Porté par l'ancien Conseil régional, le dossier est dans les mains de la Collectivité Territoriale de Martinique qui se montre prudente.

Le site est à l'abandon depuis la liquidation de la SHED, société exploitante, en avril 2013. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Le site est à l'abandon depuis la liquidation de la SHED, société exploitante, en avril 2013.
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le site de l'hôtel Diamond Rock, situé au quartier La Cherry au Diamant est désormais un véritable champ de ruines. Liquidée en 2013, la structure doit être détruite, pour laisser la place à un nouveau complexe

Pourtant du côté des partenaires sociaux, on ne voit rien venir. Soutenu par l'ancien Conseil régional, le projet de reconstruction peine à voir le jour. Un permis de construire a été accordé en décembre 2015 par la municipalité. Et une subvention de 6,8 millions d'euros devait être versée au nouveau propriétaire des lieux. Mais pour l'instant aucun travaux n'a commencé.

Le coût total du projet est évalué à 34 millions d'euros. Une aide européenne de 4 millions d'euros viendrait s'ajouter aux fonds alloués par l'ancienne majorité régionale.

Une subvention sous condition


À la Collectivité Territoriale de Martinique, qui a hérité de ce dossier, on se veut prudent. Daniel Marie-Sainte, porte-parole du Conseil Exécutif, explique qu'une charte de conditionnalité doit être respectée par le promotteur pour assurer l'engagement de la CTM. 

La nouvelle structure doit être un hôtel et non une résidence hôtelière, 68 emplois doivent être créés et les entreprises martiniquaises doivent être sollicitées pour les travaux et les prestations.

La question de l'emploi interpelle particulièrement les ex-salariés de l'ancien Diamond Rock. Selon eux, les anciens employés du complexe hôtelier géré par la Semavil doivent être embauchés en priorité par le nouvel exploitant. Pour rappel, en 2013, lors de liquidation de l'hôtel, 64 employés s'étaient retrouvés au chômage.

Plus de détails dans ce reportage de Dominique Legros et François Marlin : 
La problématique du Diamond Rock
Les travaux peinent à démarrer sur le site de l'ancien Diamond Rock
Intervenants :
- Gilbert Eustache, maire du Diamant
- Daniel Marie-Sainte, Conseiller Exécutif
- Christian Grandu, ex-salarié du Diamond Rock
- Philippe Pierre-Charles, secrétaire général de la CDMT

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play