martinique
info locale

Quelles sont les perspectives d’emploi pour les jeunes ?

entreprises
Jeunesse
Jeunes à la recherche d'emploi à Trinité (vendredi 14 octobre 2016) ©Martinique 1ère
De nombreux jeunes font le choix de quitter la Martinique, pour se former ou travailler, par manque de débouchés. Dans le secteur du tourisme par exemple, certains étudiants abandonnent leurs études, d’autres se reconvertissent, ou partent travailler à l’étranger.
Une fois leur diplôme en poche, la plupart des étudiants se dirigent vers le marché de l’emploi. Parmi ceux qui poursuivent leurs études en Martinique, certains quittent le territoire, pour aller chercher du travail ailleurs. C’est le cas de Sophia, inscrite en deuxième année de BTS Hôtellerie et Restauration, au lycée de Bellefontaine. D’ici à l’an prochain, celle-ci s’envolera peut-être, vers d’autres horizons.

Franchement, j'aimerais travailler après. Je ne sais pas encore, peut-être partir, parce qu'il y a quand même plus d'ouverture là-bas, dans ce métier. 


Les étudiants en hôtellerie et restauration rencontrent déjà des difficultés pour trouver une entreprise en mesure de les accueillir pour un stage. Il y a d’abord, le problème de la saisonnalité. Et puis, les structures d’hébergement sont souvent de petite taille, sur notre territoire. Difficile dans ces conditions, de répondre à la demande.

Les entreprises de l'industrie touristique sont de très petites structures. Donc, elles n'ont pas la taille pour recevoir et absorber tous les stagiaires. Et puis, on a le problème de la saisonalité.  Même quand il s'agit de stage de courte durée, on a des difficultés pour trouver des lieux de stage.

Alors souvent, les élèves partent. En revanche, quand ils reviennent pour la plupart, le marché étant saturé, il n'y a pas de perspective. Ils arrêtent la formation et cessent de travailler en hôtellerie, ou alors ils partent. Nous formons des jeunes. Mais quel est le marché en mesure de les absorber?", s'interroge Carine Laouchez, professeur de mercatique et d’éco-gestion.


Le lycée de Bellefontaine met en place des projets pédagogiques pour inciter les étudiants à créer leur entreprise, une fois leurs études terminées et contribuer ainsi, au développement économique et touristique de notre île.

Favoriser à terme leur employabilité, proposer des choses intéressantes au niveau de l'hôtellerie en Martinique, et penser à créer des structures en fonction de notre environnement, précise Carmen Milia, conseillère principale d’Éducation.
 


Les étudiants de BTS hôtellerie et restauration se rendront à Sainte Lucie, en Mars prochain. Ce séjour pédagogique leur permettra d’améliorer leur maîtrise de l’anglais et de développer leurs compétences professionnelles, dans l’hôtellerie de luxe, un secteur encore inexploité, en Martinique.
 

Publicité